Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

27 Septembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Vachon s’engage envers le financement de la SESAT

Vachon s’engage envers le financement de la SESAT

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Sylvain Vachon a tenu son dernier point de presse de la campagne électorale sur la passerelle Ulrick-Chérubin à Amos.

ÉLECTIONS. Le candidat péquiste d’Abitibi-Ouest Sylvain Vachon a réitéré son appui à la Société de l’eau souterraine (SESAT) et s’est engagé à financer adéquatement l’organisme afin d’assurer la pérennité de la qualité de l’eau.

C’est ce qu’il a notamment indiqué lors d’un point de presse tenu le 27 septembre sur la passerelle Ulrick-Chérubin, à Amos.

Il a d’abord rappelé qu’il avait été le premier candidat à se prononcer en faveur du BAPE pour le projet Authier Lithium de Sayona Mining à La Motte et qu’il était le seul prêt à débattre de la question de l’eau mercredi dernier, alors que les candidats des autres partis se sont désistés. Il a ensuite reconnu l’importance d’appuyer financièrement la SESAT à même un Fonds vert révisé pour son projet d’acquisition de connaissances amorcé en 2016.

«La SESAT a déjà ciblé des risques potentiels de contamination de l’esker, que ce soit des sablières, des gravières ou des dépôts en tranchées. Il faut mieux connaître l’esker afin de trouver des solutions rapidement et éviter le pire si jamais ces risques potentiels devaient se réaliser», a-t-il notamment déclaré.

Recharge rapide au Domaine

Abordant ensuite la question des changements climatiques, Sylvain Vachon a rappelé l’engagement du Parti québécois d’installer 2000 bornes de recharge rapide supplémentaires, toujours via le Fonds vert. Ce sera alors l’occasion de désenclaver l’Abitibi-Témiscamingue, selon lui.

«S’il existe un endroit essentiel où il faut installer une borne de recharge rapide, c’est au Domaine. Ça permettrait à des gens de la région qui s’empêchent peut-être d’acheter un véhicule électrique en raison des distances qu’on a à parcourir à l’occasion pour aller à l’extérieur de la région, de le faire. Je veux aussi m’assurer que la région aura sa juste part de bornes non pas uniquement en fonction de sa population, mais en tenant aussi compte de la grandeur du territoire et des distances que nous avons à parcourir», a-t-il fait valoir.

Une enveloppe pour quatre ans

Sylvain Vachon a aussi réitéré l’engagement de son parti en matière de concertation régionale. «On aime tellement les régions qu’on va leur laisser le choix du modèle de concertation. Elles recevront aussi des sommes dédiées sur quatre ans afin de mieux planifier leur développement», a-t-il indiqué.

Chasse et pêche

Le candidat péquiste souhaite aussi faciliter l’accès au territoire et aux activités de chasse et de pêche. Le PQ rendra le permis d’initiation à la chasse gratuit pour tous. «J’appelle ça donner la piqûre de la chasse à tout le monde», a-t-il déclaré.

Dans la même foulée, les permis de pêche pour les 18 ans et moins seront gratuits et leurs prix seront réduits de 20 % pour les autres usagers. «C’est une belle activité familiale. On veut rendre ça plus accessible pour tous. On veut profiter des avantages qu’on a ici en Abitibi-Témiscamingue, avec ses forêts, ses lacs et ses rivières», a-t-il lancé.

Campagne satisfaisante

Sylvain Vachon a profité de ce dernier point de presse avant le scrutin du 1er octobre pour faire le bilan de sa campagne. «Je suis extrêmement satisfait. On avait un plan de match solide et on a livré la marchandise selon ce qu’on avait prévu. J’ai aussi senti l’engouement s’accentuer sur le terrain. J’ai vu une nette différence du début de la campagne à aujourd’hui tant dans l’accueil que l’enthousiasme des gens que j’ai rencontrés», a-t-il affirmé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média