Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

05 septembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Sylvain Vachon priorise trois dossiers en santé

Sylvain Vachon

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

:Bien qu’il soit à l’œuvre sur le terrain depuis déjà quelques semaines, le candidat Sylvain Vachon a lancé officiellement sa campagne électorale en prenant trois premiers engagements en santé.

ÉLECTIONS. Le candidat péquiste dans Abitibi-Ouest, Sylvain Vachon, a lancé sa campagne électorale en prenant ses trois premiers engagements en santé, le mercredi 5 septembre, à son local d’Amos.

Ses priorités concernent les soins de longue durée à Macamic et Palmarolle, l’imagerie à résonance magnétique (IRM) et l’urgence de l’hôpital d’Amos.

«Le gouvernement a la responsabilité de s’occuper des personnes aînées avec le respect qui leur est dû. Ces gens-là ont bâti notre coin de pays. Nous sommes bien obligés de constater que le dossier des soins de longue durée a été la dernière des priorités du gouvernement qu’on a depuis quatre ans et nous on dit, ça suffit!», a d’abord affirmé M. Vachon.

Une offre décentralisée

Selon lui, le dossier des travaux d’amélioration au pavillon Macamic traîne en longueur. «On ne cesse de repousser l’annonce ou la concrétisation de ces travaux-là. Je m’engage à ce que ça se fasse. C’est un besoin réel pour les citoyens», a-t-il promis.

«À Amos, l’IRM est essentielle pour assurer la performance de la spécialité en musculosquelettique» - Sylvain Vachon

Il souhaite aussi s’attaquer rapidement aux problèmes d’infrastructures qui ont entraîné la fermeture pour une période indéterminée du CHSLD de Palmarolle. «Ça vient mettre en péril, voire hypothéquer sérieusement l’offre de services décentralisée pour les gens qui ont bâti notre coin de pays. Je m’engage clairement et fermement à maintenir et développer des places d’hébergement de soins de longue durée pour s’occuper sérieusement et manière respectueuse des aînés de notre circonscription», a fait valoir Sylvain Vachon.

L’IRM fixe à Amos

Le candidat du Parti québécois s’est aussi engagé à respecter le consensus régional, appuyé sur l’avis des spécialistes, pour l’installation d’un appareil d’IRM fixe à l’hôpital d’Amos. Selon lui, cette décision s’inscrit parfaitement dans le modèle de développement de pôles d’expertises en santé sur le territoire, avec l’orthopédie et la traumatologie à Amos.

«Tout le monde était d’accord dans la région: le politique, les spécialistes, le CISSS, etc. Et l’omnipotence d’un ministre à Québec nous a dit: non, vous avez tort en Abitibi-Témiscamingue, je décide que ça va être mobile, malgré le fait que les spécialistes disent que ça donne des résultats questionnables. Je m’engage fermement et sérieusement: le 2 octobre, je vais pousser et faire tout ce qu’il y a à faire pour qu’il y ait respect du consensus régional en faveur de l’IRM fixe à Amos», a assuré Sylvain Vachon.

Le candidat péquiste a aussi insisté sur l’importance de procéder rapidement à la réfection de l’urgence de l’hôpital d’Amos. «C’est un dossier qui, on ne sait pas trop pourquoi, traîne en longueur et c’est très inquiétant. L’urgence d’Amos a un besoin majeur d’être rénovée. Je m’engage fermement et sérieusement à faire en sorte que les travaux soient autorisés dès le début de mon mandat», a-t-il affirmé.

La radiothérapie à Rouyn-Noranda

Pour les mêmes raisons pour lesquelles il appuie le projet d’un appareil d’IRM fixe à Amos, Sylvain Vachon s’oppose à l’idée de relocaliser le projet de centre de radiothérapie à Amos tel que le demande le maire Sébastien D’Astous.

«Je suis constant et cohérent. Il y a eu un consensus régional dans ce dossier-là. Je vais respecter ce consensus. C’est le même principe qui s’applique que pour l’IRM à Amos. Je respecte le modèle qu’on a développé dans la région», a-t-il expliqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média