Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

07 Septembre 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Élizabeth Larouche courtise les familles

Élizabeth Larouche courtise les familles

©Photo - Archives

Élizabeth Larouche en compagnie de la vice-chef du PQ, Véronique Hivon, lors de son investiture en mai dernier.

Élizabeth Larouche a dévoilé, vendredi, quelques-uns de ses engagements à l’aube du lancement officiel de sa campagne électorale.

Faisant campagne sous le thème «Travailler en région, vivre en région et décider en région», la candidate du Parti québécois dans Abitibi-Est s’engage à travailler pour offrir des services accrus en santé, consolider le réseau des Centres de la petite enfance et rechercher activement des solutions à la pénurie de main-d’œuvre. «Un État fort au service des gens, voilà ce qui distingue le Parti québécois», clame-t-elle.

À l’image de son parti, Mme Larouche courtise les familles. Si elle est élue au scrutin provincial du 1er octobre, la porte-couleurs péquiste dit qu’elle fera en sorte d’accueillir des sages-femmes dans la région.

«Quand un couple fait le choix d’avoir recours aux services d’une sage-femme, il doit y avoir accès, mentionne-t-elle dans un communiqué. Pour y parvenir, j’appuierai la formation des sages-femmes en région et j’offrirai mon support pour la mise en place de ce cours universitaire au campus de Val-d’Or», affirme Mme Larouche.

Rappelant que le PQ a promis d’abolir la taxe famille et de revenir à un tarif unique en CPE, la candidate entend aussi favoriser la formation pour combler le manque de personnel dans ce secteur. «Je m’engage à rendre cette formation accessible au personnel déjà en place ainsi qu’aux personnes intéressées à travailler dans ce milieu», signale-t-elle.

Atténuer la pénurie

Un programme électoral ne serait évidemment pas complet en 2018 sans quelques propositions visant à atténuer la pénurie de main-d’œuvre.

«J’ai rencontré différents intervenants et je remarque qu’il faut des mesures d’urgence à court terme et ensuite s’appuyer sur une vision à long terme pour combler les postes disponibles maintenant et plus tard, afin que la région continue à se développer, soutient Élizabeth Larouche. Je propose plusieurs mesures pour attirer les étudiants ainsi que les nouveaux arrivants, afin qu’ils prennent racine.»

Assurance collective pour le communautaire

D’autre part, rehausser le financement à la mission des organismes communautaires fait partie des priorités de Mme Larouche.

«C’est essentiel et, de plus, le Parti québécois s’engage à créer un programme d’assurance collective particulier pour les personnes travaillant dans le milieu communautaire, ce qui aura pour effet d’améliorer leurs conditions de travail», fait-elle valoir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média