Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

15 janvier 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Valérie Plante à Rouyn-Noranda

Moment historique: cinq femmes élues à Rouyn-Noranda

Valerie Plante et elues Rouyn-Noranda

©L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Un moment historique a eu lieu au Gisement, le 15 janvier, où cinq femmes élues de tous les paliers de gouvernement se sont rencontrées à Rouyn-Noranda.

Valérie Plante, première mairesse de Montréal, est venue en visite à Rouyn-Noranda pour rencontrer les élues, les gens d’affaires et les citoyens de sa ville natale. Cette visite se déroulait dans le cadre d’une grande tournée des régions du Québec pour Mme Plante.

femmes élus Valérie Plante Rouyn-Noranda

© Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Cinq élues à Rouyn-Noranda.

Après avoir visité l’UQAT et patiné avec les citoyens, le mercredi 14 janvier, elle a participé à un déjeuner de discussion entre femmes élues: Christine Moore au fédéral, Émilise Lessard-Therrien au provincial, Claire Bolduc au régional et Diane Dallaire au municipal. Il s’agissait d’une première historique pour l’Abitibi-Témiscamingue, où tous ces postes importants sont occupés par des femmes. La rencontre s’est tenue le 15 janvier à la chocolaterie Le Gisement. 

Pour les élues, cette visite était importante puisqu’elle a permis d’établir des ponts et de discuter de certains enjeux communs, comme la main-d’œuvre, le pacte fiscal, le transport et l’environnement, pour ensuite tenter de les aborder en travaillant de concert dans leur juridiction respective. 

«Ça démontre votre ouverture et votre volonté de faire écho aux enjeux régionaux. Lors de notre visite à l’UQAT, nous avons été à même de constater les collaborations qui existent déjà à certains niveaux entre Montréal et la région. Il sera toujours gagnant de travailler tous ensemble. Nous avons beaucoup à nous apporter mutuellement», a signifié Mme Dallaire à Mme Plante. 

Maison des régions 

Pour Valérie Plante, ce genre de visite est utile pour différentes raisons. Rappelons qu’il y a quelques années, la visite de Denis Coderre, lorsqu’il était maire de Montréal, avait été la prémisse à la création de la Maison des régions dans sa ville. Celle-ci a accueilli une mission économique régionale en 2016, laquelle a permis la création quelques emplois en plus de générer des retombées de près de 300 000 $, selon la mairesse Plante. Toutefois, concrètement, la Maison des régions n’a pas attiré beaucoup l’attention depuis. 

Pour Mme Plante, «c’est une vitrine pour les régions. Il y a plusieurs choses qui peuvent être mises en place et ça se fait par des rencontres». Elle a ajouté que Montréal pourrait, par exemple, faciliter le transfert d’immigrants ou de main-d’œuvre vers les régions. «Je veux partager la main-d’œuvre, même si mes besoins sont grands», a-t-elle affirmé. 

Les autres élues ont abondé dans le même sens et se sont réjoui d’avoir créé des contacts en plus de s’engager à défendre les enjeux communs chacune sur sa tribune respective.

Publicité

Défiler pour continuer

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média