Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

28 janvier 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Une nouvelle formule pour les Prix culturels de Val-d’Or

Mélissa Dranville

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

L’an dernier, le prix Jeanne Lalancette-Bigué a été remis à Mélissa Drainville.

La remise annuelle des Prix culturels de la Ville de Val-d’Or, qui se tiendra le 27 février prochain, se déroulera désormais sous le nom du Gala Rayon C, une nouvelle formule où le travail des bénévoles sera dorénavant salué en plus des acteurs du monde culturel.

Historiquement, la Ville de Val-d’Or organise chaque année une grande soirée où les efforts de tous ses bénévoles de tous les milieux sont reconnus. 

«Il y a toujours un événement organisé à la polyvalente le Carrefour et on n’a rien contre ça, loin de là, mais nous, on désirait faire quelque chose de différent pour les bénévoles du milieu culturel, précise Brigitte Richard, directrice du Service culturel. Nous voulions les célébrer en même temps que nous allons célébrer les acteurs de ce domaine lors des Prix culturels tout simplement.» 

Désormais nommé le Gala Rayon C, la cérémonie se tiendra pour la première fois au Théâtre Télébec pour accueillir le public, qui devrait être assez nombreux cette année, qui sera composé des bénévoles, des représentants de la Ville, des nommés aux Prix et des médias. 

Publicité

Défiler pour continuer

«Nous désirons que cette nouvelle formule s’inscrive comme un incontournable pour les bénévoles, mais aussi pour les nommés aux Prix culturels», ajoute Mme Richard. 

Nominations 

Cette année, le prix Hommage sera remis à Jean St-Jules. «C’est un choix qui a été fait par un jury, indique Brigitte Richard. Mais tout le monde du milieu connait la candidature de Jules et de son implication dans le monde culturel.» 

De plus, cette année, le nouveau prix Relève se disputera entre l’Optishow, Habib Sylla et Cassandra Bédard. Une récompense de la plus haute importante selon la directrice du Service culturel. 

«Oui, c’est important de souligner les fins de carrières ou les bilans, mais ça l’est aussi de saluer les jeunes qui s’impliquent dans la culture, croit Brigitte Richard. On se doit de souligner le travail culturel fait par la jeunesse.» 

Finalement, les nommés du prix Jeanne Lalancette-Bigué sont Serge Bordeleau, Catherine Lessard et Mélanie Roberge. 

Les récipiendaires seront dévoilés le 27 février prochain à 19h au Théâtre Télébec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média