Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

29 janvier 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le Filon M12 et M13 en préparation pour l’an prochain

Filons M13 CSOB

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le camp du Filon M12 et M13 se tiendra respectivement le 6 et 7 mars.

HOCKEY SCOLAIRE - Même si la saison 2018-2019 n’est pas terminée dans la Ligue préparatoire de hockey scolaire (LHPS), les responsables du Filon de la CSOB sont déjà en mode préparatoire pour la prochaine campagne en finalisant les derniers détails pour le camp de sélection de ses équipes M12 et M13, le 6 et 7 mars.

Selon l’entraîneur-chef de l’équipe des moins de 13 ans, Jean Lincourt, entre 30 et 35 hockeyeurs tenteront leur chance afin de se tailler une place dans l’équipe des moins de 12 ans tandis qu’entre 25 et 30 joueurs s’essayeront pour le M13.

Au menu, des tests hors glace, des matchs intra-équipes et une rencontre individuelle seront au menu du camp qui sera étalé sur une journée, soit le 6 pour M12 et le 7 pour le M13.

Lors de cette rencontre, certains joueurs seront déjà confirmés dans l’équipe tandis que d’autres pourraient être réinvités au camp d’entraînement du mois d’août pour finaliser l’équipe.

«Ce sont des chiffres satisfaisants. De notre côté, on ne fait pas de sollicitation directe avec des joueurs provenant de l’extérieur. Au début du programme, on s’est donné la règle en stipulant qu’on avait droit qu’à un maximum de deux par équipe. Dans le M13, j’ai deux jeunes de Matagami qui souhaitent venir jouer. Toutefois, on a fait les équipes pour les élèves de la CSOB et non pour tout le territoire», a fait savoir M. Lincourt.

Ceux qui veulent s’inscrire et tenter leur chance peuvent toujours remplir le formulaire disponible sur le site de la Commission scolaire d’ici le 30 janvier.

Enchaîné rapidement

Compte tenu du contexte scolaire, le Filon doit tenir un horaire serré pour composer ses équipes M12 et M13 rapidement.

En sachant que ce sont des jeunes du primaire qui auront une classe spéciale au Transit et d’autre qui entreront en secondaire 1, tous les acteurs entourant la ligue veulent faciliter la transition.

«On ne peut pas faire des équipes de niveau primaire au mois d’août. Par exemple, le fait de prendre cinq ou six jeunes d’une même école primaire pourrait faire en sorte que celle-ci se retrouve avec une professeure en trop, car on lui a enlevé des élèves. On doit répondre à des standards avant le 1er mai», a précisé l’entraîneur-chef.

Plus présent

Pour Jean Lincourt, le processus concernant les équipes de la LHPS à Val-d’Or continue de créer de l’engouement au niveau local.

Même si le bouche-à-oreille régional est beaucoup plus fort chez le M17 selon ce dernier, la LHPS doit maintenir sa mission principale et permettre aux plus jeunes joueurs de Val-d’Or de jouer du hockey de haut niveau sans aller vivre en pension ailleurs.

«Chez nous, on trouve cela désolant de voir nos élèves partir dès l’âge de 12 ans pour aller jouer dans le pee-wee AAA à Amos. On ne mettra pas l’emphase pour faire déménager du monde de la région. On créerait un problème qu’on critique et ce n’est pas ça qu’on souhaite. Mais au niveau du secondaire 4 et 5, on attire de plus en plus de gens d’ailleurs en région. Maintenant, est-ce qu’ils vont tous venir? Là est la question», a fait savoir M. Lincourt.

Commentaires

3 fvrier 2019

Patrick gunn

Pour Patrice gunn 2ieme année Atome

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média