Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

29 janvier 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Un premier espace de cotravail à La Sarre

Le CJEAO réalise une autre première en Abitibi-Ouest

L'Usine, CJEAO

©Photo CJEAO

L’Usine propose une ambiance de travail décontractée, mais professionnelle aux gens qui ont besoin d’espace temporairement.

Après La Shop et La Boîte, le Carrefour jeunesse emploi d'Abitibi-Ouest (CJEAO) innove encore une fois en présentant une nouvelle innovation pour l’Abitibi-Ouest, L’Usine. Il s’agit d’un espace de cotravail qui devrait répondre aux besoins de bien des gens.

Les habitués de La Sarre connaissent les locaux où se trouvait le Choc Cinétique, soit derrière les bureaux du CJEAO. Depuis quelque temps, l’équipe cherchait à donner une nouvelle vie à ce local. «On s’est dit que ça serait le fun de proposer cet espace aux gens qui se cherchent une petite place où travailler», a expliqué Valérie Charrois, agente à l'accueil et coordonnatrice du projet L’Usine. 

L’espace peut être réservé pour quelques heures, une journée, une semaine, un mois. L’équipe du CJEAO veut offrir de la flexibilité et un tarif abordable aux entrepreneurs qui viennent travailler à La Sarre. «On adapte nos prix selon chaque cas. On peut aussi inclure différents services comme un projecteur, un service d’imprimante, etc.», a indiqué Mme Charrois. 

Les heures d’affaires sont tout aussi flexibles. Si quelqu’un a besoin d’un espace pour une assemblée, un soir, il sera possible de louer la salle. «Un exemple: les gens qui font des démonstrations de produits genre Tupperware et qui ont besoin d’une place pour une soirée, eh bien, on peut certainement les aider», a souligné Valérie Charrois. 

Publicité

Défiler pour continuer

Un bureau fermé est également disponible si quelqu’un désire avoir plus d’intimité. «Le bureau pourrait très bien servir à un professionnel de la santé qui veut rencontrer des clients de manière confidentielle ou des entrepreneurs qui veulent passer des entrevues en paix», a affirmé la coordonnatrice. 

Ultimement, le but du projet n’est pas de faire du profit, mais bien de venir en aide aux gens qui ont besoin d’un espace de travail. L’équipe a évalué les prix d’espaces similaires dans d’autres villes et soutient que ses tarifs sont nettement plus bas que la moyenne. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média