Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

01 février 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs hantés une fois de plus par Likhachev

Olympiques Gatineau - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Iaroslav Likhachev a inscrit un tour du chapeau dans la victoire.

HOCKEY JUNIOR - Le Centre airCreebec continue d’être un terrain de jeu pour Iaroslav Likhachev qui, avec un tour du chapeau, a mené les Olympiques à une victoire importante de 6 à 2 sur les Foreurs de Val-d’Or, qui jouait le match le plus important de l’année.

En plus du mauvais moment de la défaite, Pascal Rhéaume n’a pas hésité à décrier la façon dont ses joueurs ont joué ce soir.

Déplorant un manque d’exécution et une absence de ses vétérans, l’entraîneur ne comprenait pas comment ses joueurs ont pu si peu performer après avoir rivalisé avec les Huskies de Rouyn-Noranda, deux jours plus tôt.

«C’est toujours la même chose depuis le début de l’année. Dès qu’on joue contre un club plus bas ou égal à nous, on ne sort jamais fort. J’avais dit aux joueurs d’avoir la même mentalité que contre Rouyn-Noranda, mais les gars étaient mous. On fait un plan de match simple pour ne pas compliquer les choses et j’ai changé mes lignes et rien ne marchait», a commenté Rhéaume.

Ce dernier a même dû changer son gardien en troisième période pour créer une étincelle alors que Mathieu Marquis a connu une soirée plus compliquée devant son filet.

«J’avais un sentiment qu’il fallait que j’aille chercher ce match-là. Dernièrement, Jonathan [Lemieux] est plus combatif. Peut-être que Marquis était plus hésitant et jouait plus profond dans son but», a déclaré l’entraîneur-chef des Foreurs qui a refusé catégoriquement de mettre le blâme sur son portier de 19 ans.  

Chapeau, Likhachev

Fort d’une production de deux buts et deux passes lors du tout premier match de la saison à Val-d’Or, le Russe Iaroslav Likhachev a joué de nouveau un tour aux Foreurs en inscrivant un triplé.

Ce dernier n’a pas tardé à faire sentir sa présence en marquant sur le premier lancer de son équipe en première période après une montée en finesse.

Toujours lors du premier tiers, le joueur de 17 ans a doublé l’avance des siens lorsqu’une rondelle revenue dans la zone des Foreurs lui a permis de décocher un tir vif qui a battu Mathieu Marquis de vitesse.

Finalement, avec 94 secondes à faire, il a complété sa soirée de travail en scellant l’issue du match dans une échappée.

«Une des choses que j’ai remarquée avec lui, c’est qu’il commence à s’habituer à la façon de jouer de cette ligue. On voit de l’amélioration de match en match. Il a débloqué ce soir et on voyait que ça s’en venait», a mentionné le pilote des Olympiques, Éric Landry.

Retour en force

Après un premier tiers ponctué de nombreux revirements, Val-d’Or a semblé se ressaisir durant l’engagement médian en effectuant plus de lancers sur Rémi Poirier.

Même si Félix Boivin a réduit l’écart de moitié en avantage numérique, les Gatinois avaient réponse à toutes les attaques et ont repris une avance de deux buts par l’entremise du premier en carrière de Zachary Poirier.

«On est allé chercher un gros but sur le jeu de puissance. L’émotion a grimpé, mais l’autre équipe a inscrit un but qui nous a fait mal. Rendu en troisième, Gatineau nous a donné un dur coup», a analysé Félix Boivin après la partie.

Trop tard

En plus d’être dans le siège du conducteur, la chance a souri aux représentants de l’Outaouais lorsque Manix Landry a vu le dégagement d’Anthony Allepot ricocher sur lui pour inscrire possiblement le but le plus involontaire de sa jeune carrière et creuser l’écart à 4-1.

Même si Nicolas Ouellet a inscrit un deuxième filet pour les locaux, Darick Louis-Jean a permis aux Olympiques de prendre une sérieuse option sur la rencontre dans un filet désert.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média