Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

02 février 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le Titan donne des sueurs froides aux Foreurs

Foreurs Val-d'Or 2018-2019

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Jérémie Biakabutuka s’est empressé d’enlacer Maxence Guenette après que ce dernier ait marqué le quatrième but des Foreurs.

HOCKEY JUNIOR - Face à la pire équipe de la ligue, les Foreurs de Val-d’Or ont trimé dur pour stopper leur séquence de défaites à six grâce à trois buts sans réplique en troisième période pour l’emporter 4 à 3 sur le Titan d’Acadie-Bathurst.

En retard 3-1 au deuxième entracte, Val-d’Or a profité d’un jeu de puissance en début d’engagement pour réduire l’écart de moitié grâce au deuxième du match de Julien Tessier.

Ce dernier croyait avoir complété son tour du chapeau, mais la barre horizontale en a décidé autrement. Ce n’était que partie remise pour les locaux puisque Jacob Gaucher a dévié le tir de Jérémie Biakabutuka pour niveler la marque.

Finalement, avec un peu plus de cinq minutes à faire au match, un tir de Maxence Guenette a touché un défenseur devant le gardien Mark Grametbauer avant d’entrer dans le filet et devenir le but de la victoire.

Même si la remontée fut complète, l’entraîneur-chef Pascal Rhéaume n’était pas plus satisfait de la tenue de ses soldats.

«Ce n’est pas du tout une bonne fin de semaine pour nous. On a peut-être joué 20 minutes en deux parties. C’est soulageant, mais ç’a été du rattrapage. Dans les deux premières périodes, c’était du cafouillage, un manque d’intensité, pas de mise en échec, encore des revirements à la ligne bleue et c’est encore de la part de nos vétérans», a commenté l’instructeur.

«Quand on est une jeune équipe, ça arrive qu’on soit inconstant. Je pense qu’en tant que groupe, on a eu de la misère à être régulier, surtout quand on joue contre des clubs proches de nous au classement», a ajouté Julien Tessier.

Surprise, surprise

L’équipe néo-brunswickoise a été la première à s’inscrire au tableau lorsque Anderson MacDonald a dégainé sur réception après un revirement des Foreurs pour son troisième de la saison.

La réplique du vert et or est venue rapidement du bâton de Tessier qui a bénéficié d’un relais de Félix Boivin pour battre Grametbauer.

Les hommes de Mario Durocher ont repris l’avance avant la fin du premier tiers grâce à Jesse Sutton qui en a pris une pour l’équipe alors qu’il a encaissé un tir frappé d’Oliver Turan avant de constater qu’il avait marqué.

En période médiane, William Champagne a dirigé un lancer voilé qui a eu raison de Jonathan Lemieux en plus de donner une douche froide aux 1436 personnes présentes au Centre airCreebec.

Le retour de Durocher

La visite du Titan rimait également avec le retour de l’ancien entraîneur des Foreurs, Mario Durocher, depuis qu’il a quitté l’équipe en janvier 2018..

Ce dernier a avoué qu’il aurait aimé profiter un peu plus de son passage en Abitibi et voir du même coup son club avoir un premier gain en dix matchs

«On a eu une grosse semaine et on a joué beaucoup de matchs depuis les Fêtes. Je suis dans le jus par-dessus la tête. Cela aurait été plaisant de rester plus longtemps ou de commencer le voyage ici pour voir des gens… j’ai eu six belles années ici et j’étais heureux d’être de retour», n’a pas caché celui qui a mené les Foreurs à la Coupe du Président en 2014.

Le principal intéressé n’est pas allé de main morte envers ses vétérans pour expliquer la difficile saison du Titan. Questionné à savoir si la tenue de ceux-ci l’inquiétait, Durocher ne pouvait être plus clair.

«Ça ne m’inquiète pas du tout et ils ne seront pas de retour l’an prochain. C’est presque une bonne nouvelle pour nous», a-t-il mentionné.

Situation au classement

Les deux points amassés contre le Titan sont salutaires dans les circonstances pour les Foreurs qui tentent toujours de rester dans le peloton pour l’avantage de la glace en série et éviter d’affronter Rouyn-Noranda ou Drummondville en première ronde des séries éliminatoires.

Au moment d’écrire ces lignes, les Valdoriens ont 37 points de classement, à égalité avec l’Armada de Blainville-Boisbriand au sixième rang dans l’Ouest.

Devant eux, les Olympiques de Gatineau ont possession de la cinquième place avec 41 points tandis que les Tigres de Victoriaville (prochain adversaire des Foreurs jeudi) sont quatrièmes avec 43.

Chez le vert et or, on a toujours l’objectif d’être parmi les quatre premiers.

«Je regarde toujours le plus haut possible et je veux la quatrième place. C’est sûr que si on se met à se soucier des autres équipes, on n’avance pas. Je veux que mon club gagne et on verra le résultat à la fin de l’année», a maintenu Pascal Rhéaume.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média