Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

04 février 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Le bras de fer entre les carrossiers et les assureurs se poursuit

Intact Assurance, Bélair Direct et Banque Nationale à l’index

AB-CarrossiersVsAssureurs

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives/Jean-François Vachon

La Corporation des concessionnaires d’automobiles du Nord-Ouest refusera de réparer les véhicules assurés par Intact Assurance, Bélair Direct et la Banque Nationale. La Corporation est en litige depuis novembre 2017 avec les assureurs en ce qui a trait la tarification horaire.

La Corporation des concessionnaires d’automobiles du Nord-Ouest refusera dorénavant d’effectuer les réparations sur tous les véhicules assurés par Intact Assurance, Bélair Direct et la Banque Nationale.

La négociation entre les carrossiers et concessionnaires et les trois assureurs en cause ne semble pas être sur le point de trouver son dénouement. Les concessionnaires et carrossiers affiliés ont fait savoir dans un communiqué émis le 4 février qu’ils n’allaient plus effectuer de réparations pour Intact Assurance, Bélair Direct et la Banque Nationale.

«Les concessionnaires et leurs carrossiers affiliés tiennent à informer la population que cette décision s’avère la meilleure pour soutenir l’économie régionale ainsi que leurs 1255 employés. Nous ne voulons pas que des assureurs se permettent de transporter des véhicules à l’extérieur de notre région pour des réparations. Nous croyons fortement que cette pratique est indigne et ne respecte en rien nos valeurs commerciales», peut-on lire.

La Corporation des concessionnaires d’automobiles du Nord-Ouest a aussi fait savoir qu’aucun commentaire supplémentaire ne serait fait pour l’instant.

Rappel des faits

Dès septembre 2018, les carrossiers et concessionnaires de la région ont sorti publiquement afin de dénoncer les pratiques d’Intact Assurance, Bélair Direct et la Banque Nationale.

Les concessionnaires automobiles de la région et leurs centres de carrosseries affiliés ont négocié, en novembre 2017, une augmentation de leur tarif horaire. Selon eux, cette hausse tarifaire s’explique principalement par la multiplication des composantes électroniques dans les véhicules et les demandes des manufacturiers automobiles. Tous les assureurs ont accepté, à l’exception des trois compagnies mentionnées plus haut.

Dans notre article paru en septembre 2018, la compagnie Intact Assurance avait refusé de signer cette nouvelle entente, car elle soutenait que l’augmentation était injustifiée et que cela entraînerait une augmentation des primes de ses assurés. La compagnie d’assurance a donc mis en place des mesures afin que les réparations aient lieu à l’extérieur de la région.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média