Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 février 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Armes à feu: Val-d’Or refuse d’appuyer la demande d’un moratoire

Registre armes à feu

©Depositphotos.com – DmitryPoch

Pierre Corbeil refuse que la Ville de Val-d’Or appuie la demande d’un moratoire du registre d’armes à feu.

La Ville de Val-d’Or refuse catégoriquement d’appuyer les citoyens de la région qui réclament un moratoire sur l’enregistrement des armes à feu, bien que d’autres villes telles que Malartic et Amos aient choisi d’emboîter le pas à ce mouvement.

Le maire Pierre Corbeil a exprimé la décision de la municipalité lors de la séance du conseil municipal du 4 février dernier, où un groupe de citoyens se sont présentés pour faire valoir leur point de vue. 

«On vient me demander: Monsieur le maire, pourriez-vous m’aider à aller en l’encontre d’une loi?, estime M. Corbeil. On invite les gens à s’y conformer, on n’encourage pas la désobéissance civile.» 

Les citoyens qui sont venus revendiquer l’appui de Val-d’Or se sont dits déçus de la réaction du maire. Ils estiment que les sommes accordées au registre des armes à feu devraient plutôt être investies dans des programmes ou des soins en santé mentale. 

«Ce n’est pas le fusil qui tue, mais les deux mains qui le tiennent, lance François Simoneau, qui a agi à titre de porte-parole du groupe. On peut autant bien tuer avec un marteau ou des couteaux et on s’entend que je ne vais pas faire enregistrer tous ceux que j’ai dans ma cuisine!» 

«La personne qui tue, à la base, a des troubles mentaux et c’est ça qui devrait être réglé. Ce n’est pas en dépensant des millions sur le registre d’armes à feu que ça va régler ce problème. En santé, on coupe des postes d’infirmières, elles sont épuisées et là on pense tout régler avec ce registre d’armes à feu?», ajoute M. Simoneau. 

Pour sa part, le maire Corbeil invite les citoyens à en parler aux députés de la région et non aux municipalités. «Ici, ce n’est pas la bonne tribune, ce serait plutôt auprès de nos députés. Il y en a qui se sont déjà exprimés sur le sujet et nous avons un gouvernement en place qui est fraîchement élu qui va adopter des modalités.»

François Simoneau

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

François Simoneau est d’avis que le registre d’armes à feu est inutile.

Délais dépassés 

Par ailleurs, Pierre Corbeil considère qu’il est un peu tard pour se lever contre le registre d’armes à feu. 

«On a dépassé les limites de la loi lorsqu’elle a été adoptée en 2018, indique le maire de Val-d’Or. Elle donnait aux propriétaires d’armes un an pour s’enregistrer. Nous avons dépassé cette année-là.» 

Rappelons que la Loi sur l'immatriculation des armes à feu est entrée en vigueur le 29 janvier 2018 et que toute arme à feu sans restriction présente sur le territoire du Québec doit de ce fait être immatriculée. Cette catégorie d’armes, qu’on nomme aussi armes d’épaule, regroupe généralement les carabines et les fusils de chasse. 

«Tant mieux si ultimement ça pouvait sauver une vie ou plusieurs dans l’avenir», conclut M. Corbeil.

Commentaires

5 fvrier 2019

Daniel Bouchard

Y'é Pas fou si il ce fait sortir, il vas surment retourner en politique, pour finir un criss de sénateur qu'ont paye a rien faire

5 fvrier 2019

CATHYA ROBICHAUD

ont va se souvenir de toi Corbeil au prochaine élection municipale, ici c'est une ville ou il y as beaucoup de chasseurs et chasseuses, eux aussi vont sen souvenirs.

5 fvrier 2019

Sylvain lortie

Les prochaines élections on va savoir pour qui voter

5 fvrier 2019

Claude

Il répète sans cesse qu’il faut une loi pour annuler celle là... pas de danger qu’il aide ses citoyens à manifester pour que les taxes soient utilisées en prévention. On est déjà répertorié pour pouvoir acheter les munitions. Utilisons l’argent du registre de façon intelligente afin de vraiment prévenir des tragédies.

6 fvrier 2019

Louis-Marie Chabot

Ce n’est pas du pouvoir du conseil municipal

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média