Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

08 février 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Sherbrooke poursuit sa domination sur Val-d’Or

Foreurs Val-d'Or - Phoenix Sherbrooke

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le Phoenix a balyé les six matchs contre les Foreurs cette année.

HOCKEY JUNIOR - Véritable bête noire des Foreurs cette saison, le Phoenix de Sherbrooke a connu une forte deuxième période pour s’imposer au compte de 7 à 4 contre le vert et or, qui subit une sixième défaite en autant de matchs contre les Sherbrookois.

Les débuts de période ont une fois de plus été l’élément fatal du côté des Foreurs qui avaient basé leur plan de match sur une forte pression dans le fond du territoire offensif.

En plus de dominer 17-6 au courant du tiers initial, les locaux ont retraité au vestiaire avec une avance de 1-0 grâce à Benjamin Tardif qui a marqué son 14e peu avant la marque de mi-période.

«Les gars n’ont pas exécuté le plan de match du tout. Sherbrooke est une équipe rapide en attaque. Quand tu accordes 18 revirements en première période, il ne faut pas s’attendre à de gros résultats. Malheureusement, on a joué à peu près 15, peut-être même 10 minutes ce soir. Tu ne peux pas gagner un match de cette façon-là», n’a pas caché Rhéaume.

Publicité

Défiler pour continuer

Avalanche de buts

Malheureusement pour Rhéaume, les Foreurs n’ont pas connu le départ espéré pour revenir dans la rencontre en accordant un deuxième filet dès la 41e seconde lorsque Oliver Okuliar a doublé l’avance des Estriens.

Toutefois, une rondelle qui a échappé à Tommy Monette a permis à Peyton Hoyt d’inscrire son deuxième but en autant de soirs pour réduire l’écart de moitié.

C’est alors que les hommes de Stéphane Julien ont ouvert la machine pour faire bouger les cordages à trois reprises grâce à Taro Jenztsch, Bailey Peach et Félix Robert.

Le seul but des Foreurs dans l’engagement est venu de Yan Dion qui a fait dévier le tir de Renat Dadadzhanov.

En troisième, même si David Noël et Julien Tessier ont marqué le troisième et quatrième but des Foreurs, Mikaël Kemp et Nathael Roy ont empêché toute remontée des visiteurs.

Une première depuis longtemps

Avec le retour au jeu de Karl Boudrias, les Foreurs de Val-d’Or avaient enfin un alignement complet sans blessure depuis le 3 octobre, soir où David Noël a eu sa blessure à l’œil contre Rouyn-Noranda.

Au final, c’est Anthony Allepot qui a regardé la rencontre du haut des estrades.

Pour Pascal Rhéaume, le fait d’avoir enfin une infirmerie complètement vide à ce moment-ci de l’année ne pouvait pas mieux tomber.

«Quand tu as la chance d’avoir un attaquant et un défenseur en extra, tu peux y aller au mérite. On n’était pas satisfait du match d’Anthony hier. Un moment donné, il faut y aller avec les joueurs qui veulent nous faire gagner. Ce soir, c’était lui, mais ça peut être un autre le lendemain», a mentionné l’entraîneur.

En revanche, l’infirmerie pourrait aussitôt accueillir un nouveau patient puisque Renat Dadadzhanov n’a pas terminé le match. Il sera réévalué demain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média