Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

10 février 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Hoyt et les Foreurs prennent d’assaut les Olympiques

Foreurs Val-d'Or - Peyton Hoyt

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Peyton Hoyt a complété son premier tour du chapeau en carrière dans la LHJMQ dans une victoire des Foreurs contre les Olympiques.

HOCKEY JUNIOR - Dans un autre match de quatre points, les Foreurs de Val-d’Or ont plié légèrement en fin de match, mais n’ont pas cassé et ont réussi à battre les Olympiques de Gatineau au compte de 6 à 5, dimanche au Centre Robert-Guertin.

En avance par trois buts avec huit minutes à faire à la rencontre, Val-d’Or a vu Mathieu Bizier faire scintiller la lumière rouge à deux reprises pour réduire l’écart à un seul point.

Toutefois, le vert et or a su empêcher les Olympiques d’amener la rencontre en supplémentaire et d’amasser un point de classement.

«Oui, ç’a été un petit creux dans notre match, mais j’ai trouvé que c’est une de nos meilleures performances de l’année puisqu’on a dominé l’équipe adverse du début jusqu’à la fin», a fait savoir Pascal Rhéaume.

Publicité

Défiler pour continuer

Ces deux points font en sorte que la formation valdorienne dépasse l’Armada de Blainville-Boisbriand qui a maintenant un point de retard sur Val-d’Or.

Tandis que devant lui, le club abitibien accuse maintenant deux petits points sur les Olympiques et le cinquième rang dans l’Ouest. Toutefois, les représentants de l’Outaouais ont un match en main.

Une bonne lancée de Hoyt

Possiblement le meilleur joueur des Foreurs depuis le début de ce voyage, Peyton Hoyt a eu son mot à dire en inscrivant son premier tour du chapeau en carrière dans la LHJMQ, ce qui portait son total à cinq dans cette séquence de trois matchs.

Outre la performance du Néo-Brunswickois, l’équipe en général a répondu présente alors qu’elle a dominé 31-22 au chapitre des lancers au filet en plus de blanchir l’adversaire à ce chapitre dans les 11 premières minutes de la rencontre.

«Il a été un gros atout pour nous, aujourd’hui. Son côté physique et sa vitesse ont amené beaucoup à l’équipe et je crois que peu d’équipes aiment l’affronter. Ce soir, il y avait de l’espace et tout roulait pour lui. Ses cinq premières minutes ont été difficiles, mais après cela, il était partout sur la glace», a analysé l’entraîneur-chef qui a salué également la tenue de Nicolas Ouellet, qui a terminé la soirée avec deux buts et une passe. 

Scénario non voulu

Même s’ils n’ont dirigé que cinq tirs dans les vingt premières minutes de jeu, les Olympiques ont amorcé le premier entracte avec une avance de 2 à 0 sur des buts de Metis Roelens et d’Émile Hegarty-Aubin dans les deux dernières minutes de jeu.

«J’ai dit aux joueurs de ne rien changer parce je trouvais qu’on dominait. Cela aurait pu être même 3 à 0 si ce n’était pas d’un gros arrêt de Lemieux, mais on ne pouvait pas mieux demander comme période», a commenté Rhéaume sur son discours au premier entracte

L’éveil des Foreurs

Malgré ce retard, Rhéaume et les siens ont vite retrouvé le sourire quand Alexandre Couture a cassé la glace avec un but en désavantage numérique dès la 45e seconde.

Après avoir vu Iaroslav Likhachev inscrire son 11e de la saison (sixième contre les Foreurs), Nicolas Ouellet a fait dévier un relais transversal de l’aile gauche de Jérémy Michel devant Creed Jones pour faire 3 à 2.

Par la suite, Hoyt a fait bouger les cordages pour la première fois de la soirée dans un jeu similaire pour niveler la marque avant de voir Ouellet inscrire son deuxième de la partie presque une minute plus tard.

Hoyt est revenu à la charge en troisième en amassant ses 17e et 18e filets de la campagne pour creuser l’écart à 6-3 en faveur des visiteurs.

Courte absence pour Dadadzhanov

Après avoir encaissé une dure mise en échec contre Sherbrooke, vendredi, le défenseur Renat Dadadzhanov ratera, au minimum,  une à deux semaines d’activité pour soigner une blessure au bas du corps.

Absent aujourd’hui, l’attaquant Yan Dion a lui aussi visité l’infirmerie après avoir bloqué un lancer avec son pied face au Phoenix. Son cas sera réévalué au jour le jour, le temps que l’enflure diminue. Le joueur de 20 ans pourrait reprendre l’entraînement mardi en préparation pour les deux duels de mercredi et de vendredi contre l’Océanic de Rimouski.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média