Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

11 février 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Gérald MacDonald honoré pour sa grande implication

Il est admis au Temple de la Renommée George-Chartrand

Gérald MacDonald - Temple Renommée

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Gérald MacDonald (au centre) a reçu une plaque pour commémorer son intronisation au Temple de la Renommée Georges-Chartrand.

HOMMAGE -Le Temple de la renommée George-Chartrand a accueilli un nouveau membre, vendredi dernier, alors que Gérald MacDonald a fait son entrée dans ce prestigieux groupe à l’occasion de l’ouverture du 53e Tournoi atome Kiwanis de Val-d’Or.

Ancien joueur de hockey ayant atteint les rangs universitaires avec le programme des Gee-Gees d’Ottawa dans les années 1980, M. MacDonald a donné du temps à la communauté malarticoise et valdorienne dans presque toutes les sphères du hockey mineur comme entraîneur et arbitre pendant un peu plus de trois décennies, en plus de s’impliquer également dans le baseball mineur.

Comme entraîneur, il a débuté son implication au sein de l’école de hockey Mike Morton avant d’entraîner des jeunes dans l’atome CC, le pee-wee CC et le midget CC ainsi qu'auprès du National de Malartic comme assistant-entraîneur, gérant et entraîneur des gardiens.

Il a aussi dirigé le programme du Filon de l’Abitibi-Témiscamingue midget Espoir en plus d’avoir été l’entraîneur des gardiens des Foreurs de Val-d’Or pendant deux saisons.

Parmi ses plus hauts faits d’armes, il a remporté le Tournoi atome Kiwanis de Val-d’Or en 1998 comme instructeur et la Coupe Dodge en 2004 dans la catégorie midget Espoir.

Le principal intéressé ne s’attendait pas à recevoir une place dans ce groupe qui salue les bénévoles ayant contribué au développement du sport local.

«J’étais ému un peu quand on a annoncé mon intronisation. Même si je me suis impliqué à Val-d’Or pendant quatre ou cinq ans, je n’y croyais pas totalement puisque je suis originaire de Malartic. C’est une très belle reconnaissance», a déclaré Gérald MacDonald, qui se réjouit de voir que les jeunes de Malartic puissent être capables de jouer à Val-d’Or.

Le faire ensemble

Même si c’est lui qui a reçu l’honneur, Gérald MacDonald maintient le fait qu’il n’a jamais été seul dans ses implications et qu’il prenait un plaisir à le faire avec ses proches.

«Je ne faisais pas cela pour la gloire ni les récompenses. On aimait s’impliquer et on le faisait en famille. Ma conjointe a toujours été là et elle a été impliquée autant que moi, notamment au hockey féminin avec Hockey Abitibi-Témiscamingue. C’est quelque chose qu’on a apprécié et on a eu du plaisir d’être avec les jeunes», a ajouté l’intronisé.

Horaire plus chargé

Présentement à l’emploi de Agnico Eagle, Gérald MacDonald avoue que le temps lui manque pour continuer de donner de son temps, car il doit voyager beaucoup.

Toutefois, il aime prendre de son temps libre pour assister aux rencontres du Filon M15 de la CSOB puisque son fils Jeffrey est un des assistants-entraîneurs.

Membre du groupe des Old Timers, MacDonald continue parfois d’organiser des activités pour financer des organismes comme la Soupe populaire et le Sport-Étude baseball.

Commentaires

11 fvrier 2019

Yvon Cameron

Un gros merci d être la pour les jeunes qui aime ce sport et de faire avec coeur

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média