Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

11 février 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Les Gaillards dans une lutte à finir pour les séries

Gaillards basketball

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Les Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ont encore des chances de se qualifier pour les séries éliminatoires de la ligue de basketball collégial du Sud-Ouest.

Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

C’est ce qu’on se dit chez les Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue qui, en divisant les honneurs de leur programme double face aux Nordiques du Cégep Lionel-Groux, ce week-end à Ste-Thérèse, demeurent dans la lutte pour une place en séries éliminatoires de la ligue de basketball collégial du Sud-Ouest, bien qu'ils ne se trouvent pas nécessairement en position favorable.

Après avoir compilé une fiche de 1-5 à ses six premiers matchs de la saison, la troupe de l’entraîneur-chef Jean Mercier a redressé la situation de belle façon en remportant cinq de ses six rencontres suivantes.

Avec un dossier cumulatif de 6-6 et encore quatre parties à jouer en saison régulière, les Gaillards, présentement cinquièmes sur neuf au classement, sont engagés dans une lutte à finir avec Marianopolis (7-5), Lionel-Groulx (6-5) et Rosemont (6-6) pour les 3e et 4e positions de la section B, les deux dernières qui donneront accès aux joutes éliminatoires.

Publicité

Défiler pour continuer

L’équipe régionale va compléter le calendrier régulier avec deux matchs contre le Collège Universel de Gatineau (2e avec une fiche de 8-1) et deux matchs contre le Vieux-Montréal (9e et dernier avec un dossier de 0-9). «Nous devons maintenant surprendre le Collège Universel pour être en meilleure position. L’équipe sera prête!», affirme Jean Mercier.

Série de victoires freinée

Une semaine après leur balayage contre André-Grasset à domicile, les Gaillards ont vu leur série de victoires s’arrêter à quatre, samedi soir, en s’inclinant 77-70 devant Lionel-Groulx, avant de prendre leur revanche le lendemain après-midi en battant ces mêmes Nordiques 75-67.

Si les deux équipes concluent la saison avec des fiches identiques, les Abitibiens auront l’avantage, puisqu’ils ont eu le meilleur au cumulatif – par un petit point – dans les rencontres qui les opposaient.

Jasmin Riendeau, le meilleur compteur de la ligue, a ajouté 35 points à ses statistiques dans ce programme double, portant son total à 264 en 12 rencontres cette saison (pour une moyenne de 22 points par match).

Soulignons également les performances de Bastien Lavallée (32 points), d’Étienne Groleau et de Xavier Pratte (25 points chacun) au cours de la fin de semaine. Riendeau, Lavallée et Pratte ont marqué 18, 17 et 15 points respectivement dans la victoire de dimanche.

Bris mécanique

Du côté féminin, les Astrelles n’ont pu se rendre à Montréal ce week-end pour affronter Marie-Victorin en raison d’un bris mécanique sur leur vannette. Les dates pour reprendre ces deux matchs n’étaient pas encore déterminées au moment d’écrire ces lignes.

Rappelons que les représentantes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue sont toujours invaincues en saison régulière (fiche de 8-0) et qu’elles se battent avec les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit (10-0) pour le 1er rang de leur division. Le championnat de section risque fort de se décider lors du programme double entre les deux équipes, les 23 et 24 février à Longueuil.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média