Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

11 février 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Stéphane Morin ne sera pas remis en liberté

Il est accusé du meurtre prémédité de Serge Paré

Serge Paré

©Photo - Archives

Accusé du meurtre prémédité de Serge Paré (photo), Stéphane Morin devra rester derrière les barreaux tout au long des procédures liées à cette accusation.

Accusé du meurtre au 1er degré de Serge Paré, Stéphane Morin devra demeurer sous les verrous jusqu’à la fin des procédures judiciaires intentées contre lui.

Le 11 février au Palais de justice de Rouyn-Noranda, le juge Richard Grenier, de la Cour supérieure du Québec, a rejeté sa demande de remise en liberté. L’audience devait avoir lieu le 4 février à Val-d’Or, mais les conditions météorologiques difficiles avaient empêché le juge Grenier de se déplacer dans la région. 

Morin, 55 ans, de Val-d’Or, est accusé de meurtre prémédité sur la personne de Serge Paré, 61 ans, lui aussi de Val-d’Or. Les événements se seraient produits le 11 septembre 2018 au chalet de la victime situé au lac Opawica, près de Desmaraisville, au nord de Lebel-sur-Quévillon. 

D’abord accusé de meurtre non prémédité, Morin a vu son accusation être mutée en meurtre prémédité le 28 novembre 2018, à la suite du dépôt de nouveaux éléments de preuve. 

Non-respect de plusieurs conditions 

L’avocat de Morin, Me Pierre Grygiel, devait démontrer, au cours de l’audience, que si son client était remis en liberté, il respecterait les ordonnances du tribunal. 

Or, Morin possède plusieurs antécédents judiciaires en matière de non-respect de ses conditions de remise en liberté. Ce qui a convaincu le juge Richard Grenier de se ranger derrière l’argumentaire du procureur de la Couronne, Me Christian Leblanc, et de refuser de remettre l’accusé en liberté. 

Morin sera de retour en cour le 19 février à Senneterre pour l’orientation de son procès et pour fixer la date de son enquête préliminaire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média