Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 février 2019

Marc-André Landry - malandry@lexismedia.ca

North American Lithium ralentit ses opérations à La Corne

North_American_Lithium_mine

©North American Lithium

Quelque 300 personnes, employés et sous-traitants, travaillent présentement sur le site de La Corne.

En raison de la faiblesse du marché du lithium, la compagnie North American Lithium (Na-Lithium) a décidé de ralentir temporairement ses opérations à sa mine et son usine de La Corne.

Le prix de vente du concentré de spodumène s’est replié, passant de 800 à 600 $ US la tonne au cours des derniers six mois. À sa première année complète d’opérations, Na-Lithium a expédié outre-mer 140 000 tonnes de concentré, avec l’envoi de huit bateaux.

«On voyait ça venir, surtout avec la décision de certaines mines en Australie d’augmenter leur capacité de production. Les projets d’usine de transformation ne sont pas encore prêts à absorber cette augmentation d’offre de concentré, ce qui a amené une baisse du prix», explique Donald Blanchet, vice-président au développement durable chez Na-Lithium.

Encore un mois de production

Dans ce contexte moins favorable, la compagnie a fait le choix de procéder à un arrêt temporaire de son usine. Elle en profitera pour rebâtir certains équipements fortement sollicités au cours de la dernière année et apporter des améliorations au procédé.

Pour ce faire, les opérations minières ont été arrêtées dès le 20 février. L’usine continuera cependant de produire du concentré de spodumène pendant encore un mois, durant lequel la planification des travaux sera réalisée.

Quelque 300 personnes, employés et sous-traitants, travaillent présentement sur le site de La Corne. Na-Lithium entend mettre à profit ses propres 115 employés pour réaliser les travaux à son usine. Ceux-ci débuteront en mars.

Reprise à l’été

«Nous prévoyons une reprise des opérations minières ainsi que de l’usine à l’été 2019, au moment où le marché du lithium devrait se consolider, selon les analystes», ajoute M. Blanchet.

Notons qu’en parallèle de cet entretien majeur, la planification du projet de deuxième transformation vers le carbonate se poursuit. Sa mise en marche est prévue pour 2021. L’entreprise en est à l’étape de la préparation des plans et devis.

Commentaires

20 fvrier 2019

Jocelyn

Oui.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média