Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 février 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

«Si vous n’êtes pas obligé de circuler, restez à la maison» - Sergent Hugues Beaulieu

Une soixantaine d’accidents en région à cause de la tempête

Visibilite nulle

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives

Les accidents et les accrochages se sont multipliés en Abitibi-Témiscamingue, le 25 février.

Plus d’une soixantaine d’accidents et de collisions mineures s’étaient déjà produits dans avant-midi du 25 février en lien avec la tempête qui s’est abattue sur la région.

Plusieurs routes et tronçons de route de la région ont été fermés, tandis le transport scolaire a été annulé dans toutes les commissions scolaires. «Vous êtes rendus à près d’une soixantaine d’accidents. Des collisions somme toute mineures, certaines un peu plus graves. C’est la visibilité qui est nulle par endroits qui fait en sorte qu’un véhicule va en tamponner un autre et que les autres, subséquemment, vont se tamponner aussi», a expliqué le sergent Hugues Beaulieu, de la Sûreté du Québec. 

Ainsi, il y aurait une série de petits carambolages qui se sont produits. La circulation est très difficile partout sur le territoire. Les équipes d’urgence ont été appelées à intervenir en plusieurs endroits. 

«Si vous n’êtes pas obligé de circuler, restez à la maison parce qu’en circulant sur les routes, vous venez faire partie du problème», a ajouté le policier. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média