Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

01 mars 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le jeu de puissance magogois sonne le glas des Forestiers

Les Cantonniers balaient la série contre Amos

Cantonniers Magog - Forestiers Amos Match 3

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les Forestiers d’Amos ont été balayés en trois rencontre par les Cantonniers de Magog.

HOCKEY JUNIOR - Le retour à la maison n’aura pas été salutaire pour les Forestiers d’Amos alors qu’ils ont vu leur quête vers la Coupe Jimmy-Ferrari se terminer vendredi soir alors que les Cantonniers de Magog ont complété le balayage en l'emportant de 5-2.

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Israel Mianscum (24) avait permis aux Forestiers d'ouvrir la marque.

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Nathan Darveau a été surpris par le tir de Justin Robidas pour ce qui allait devenir le but de la victoire.

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Félix Potvin (gauche) et Guillaume Bisaillon (droite) avaient du respect l'un envers l'autre au terme de la série.

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les joueurs des deux équipes se sont rassemblés au centre de la glace pour la traditionnelle poignée de mains.

En avance 2 à 0 en première période, Amos a prêché dans l’indiscipline en écopant de neuf pénalités, ce qui a permis à Magog de revenir dans le match en inscrivant cinq filets sans riposte, dont quatre avec le jeu de puissance.

Malgré le résultat final, l’entraîneur-chef des Abitbiens, Guillaume Bisaillon, avoue n’avoir aucun regret.

«Les joueurs ont tout donné. On leur a demandé d’y croire jusqu’à la fin ainsi que de suivre le plan et ils l’ont fait. La défaite en prolongation à Magog nous a fait mal et, aujourd’hui, on avait réussi à prendre les devants par deux buts, mais le premier qu’on a accordé en fin de première période nous a ''shaké'', mais je suis fier de mes gars», n’a pas caché l’instructeur, qui refuse de mettre le dénouement de la partie sur le dos des officiels.

Du côté des Magogois, on se réjouit d’avoir écourté la série le plus possible pour se préparer à ce qui s’en vient dans les prochaines semaines.

«Je vais donner du crédit aux Forestiers qui ont travaillé très fort et qui étaient bien entraînés. On ne voulait pas étirer la sauce parce que ça évite des blessures et tu as plus de repos. Plus ce que ça avance, plus tu veux en finir», a mentionné l’entraîneur des Cantonniers, Félix Potvin.

Mianscum donne le ton

Les locaux ont ouvert le pointage dès la quatrième minute de jeu alors qu’ils évoluaient en double avantage numérique.

Posté à la gauche de Xavier Dupont, Israel Mianscum a profité d’un relais parfait de Mickaël Hébert avant de décocher un tir sur réception qui n'a laissé aucune chance au gardien adverse.

Un peu plus tard dans le premier tiers, le natif de Mistissini a

enfilé son deuxième filet du duel avec un tir parfait dans le haut du filet.

Toutefois, près d’une minute avant de retraiter au vestiaire, l’espoir des Foreurs, Alexandre Doucet, a réduit l’écart de moitié pour les Cantonniers avec son quatrième de la série.

Magog décolle

Lors de l’engagement médian, Oliver Picard a nivelé la marque à deux partout avant de voir Justin Robidas donner les devants 3-2 à Magog, les deux alors que les Estriens déployaient leur jeu de puissance.

En troisième période, le quatrième en trois rencontres de Tristan Roy et le deuxième de la partie de Doucet ont scellé l’issue du match.

Darveau se dresse

D’office pour une troisième fois dans cette série, le gardien Nathan Darveau a, une fois de plus, connu une soirée fort chargée en repoussant 48 des 53 rondelles dirigées vers lui.

Émotif après la rencontre, le gardien des Forestiers se disait heureux de sa performance et celle de ses coéquipiers.

«Je suis déçu de l’issue de la série et je suis sûr qu’on aurait pu aller chercher une victoire, peut-être même deux. Après le match #1, on ne voulait pas déroger du plan de match. On a continué à être intense et de se donner à 100% dans toutes nos batailles et durant toutes les périodes», a révélé Darveau après la partie.

«Il a été exceptionnel pour nous. Il a bien fait devant et autour de son filet. Souvent, Magog voulait mettre de la pression, mais il a réussi à bien contrôler le jeu et à faire des sorties de zone. Au début, on savait qu’on allait commencer avec lui. Peu importe ce qu’il allait arriver, on savait que Gérémy Giasson aurait pu faire le travail, mais Nathan nous a forcé la main», a avoué Bisaillon.

Vers la Coupe Dodge

Maintenant que l’aventure des séries éliminatoires est terminée pour Amos, l’équipe se prépare maintenant à finir sa saison d’une meilleure manière alors qu’ils reprendront l’action pour se qualifier à la Coupe Dodge. Au menu, une série aller-retour qui débutera samedi contre le Phénix du Collège Esther-Blondin, à Lachenaie.

Même si ce n’est pas l’objectif principal visé en début de saison, Guillaume Bisaillon considère cette compétition comme de la plus haute importance.

«C’est une opportunité supplémentaire pour les joueurs de se faire voir avant le repêchage. Par la suite, comme organisation, il faut commencer à gagner ce genre de match. On ne peut pas s’en foutre et il faut augmenter la barre. Les gars ont réussi à faire cela sur la glace comme à l’extérieur et dans la communauté. Pour nous, notre nouvel objectif est une participation à la Coupe Dodge», a fait savoir le pilote des Forestiers.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média