Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

03 mars 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Marquis et les Foreurs sortent un lapin de leur chapeau

Foreurs Val-d'Or - Mathieu Marquis

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les joueurs des Foreurs se sont rués sur Mathieu Marquis, visiblement très heureux de la victoire des siens.

HOCKEY JUNIOR - Aidés d’une énorme performance de Mathieu Marquis, les Foreurs de Val-d’Or ont amassé deux points presque inattendus en battant les Mooseheads d’Halifax 3 à 2, dimanche au Centre airCreebec.

Le fait saillant de la rencontre a été sans doute le filet égalisateur en deuxième période des Mooseheads, qui pourrait sans doute être candidat au but le plus bizarre cette saison dans la LHJMQ.

Le tout a débuté lorsque Raphaël Lavoie a tenté une percée vers Marquis avant d’entrer en contact avec le portier des Foreurs.

N’ayant appelé aucune pénalité sur le jeu, les arbitres ont laissé aller la séquence, qui s’est poursuivie malgré le fait qu’une partie des joueurs sur la glace, dont Mathieu Marquis, avait quelque peu arrêté de jouer, croyant que le jeu stoppé.

Profitant de la confusion, Keith Getson a tout simplement poussé le disque de la pointe dans une cage complètement vacante pour faire 1 à 1.

«J’espérais que les officiels appellent de l’obstruction sur notre gardien. Dominic [Tessier] m’a dit qu’il n’était pas d’accord. Quand on regarde la reprise, on voit Mathieu [Marquis] et Félix Boivin qui regardent s’il n’y a pas un début d’escarmouche, mais il n’a jamais eu de sifflet. Marquis s’est excusé après le match, mais on oublie rapidement dans un contexte de victoire», a précisé Pascal Rhéaume.

«Honnêtement, ce but-là est de ma faute, a lancé d’entrée de jeu Mathieu Marquis, je pensais que l’autre équipe était punie et que la rondelle était sortie de la zone. J’ai regardé ailleurs et elle m’a frappé le pied avant d’entrer. Il aurait fallu que je reste concentré et que je me replace tout de suite. Je n’avais pas d’affaire à regarder autour», a confié le gardien.

Début étourdissant

Malgré ce but, Marquis connaissait un fort début de soirée alors que les Mooseheads le bombardaient de 23 lancers lors de la première période.

Le brio du Valdorien a payé au cours de l’engagement médian lorsque Ivan Kozlov a surpris Cole McLaren du revers pour faire 1 à 0 en faveur du vert et or.

Après le but de Getson qui nivelait la marque, Maxence Guenette a redonné les devants aux locaux en troisième lorsque son tir directement après une mise en jeu a surpris le cerbère des Mooseheads dans le haut du filet.

Les réjouissances n’ont duré que 45 secondes puisque Joel Bishop a poussé le disque derrière Marquis pour ramener les deux équipes à la case départ.

Peu de temps après cette égalisation, Jacob Gaucher a inscrit le but de la victoire en avantage numérique alors que Jared McIsaac purgeait une pénalité pour rudesse.

Un bonbon pour le joueur de centre, puisqu’en temps normal, il n'est pas sur une unité d'attaque à cinq et prenait simplement la place de Peyton Hoyt, lui aussi au cachot.

«J’étais vraiment content parce que c’est un plus pour moi quand je vais sur le jeu de puissance. J’essayais d’en profiter et ça donné un élan à notre équipe», a affirmé Gaucher.

«C’est plaisant pour Jacob parce qu’il a des responsabilités très défensives depuis le début de l’année et il est toujours contre les meilleurs trios adverses. Ces temps-ci, il joue bien et c’était évident de l’embarquer à la place de Hoyt», a ajouté Pascal Rhéaume.

Marquis respire mieux

Avec ce gain, Mathieu Marquis mettait fin à une séquence difficile de 13 départs consécutifs sans avoir goûté la victoire.

En plus du résultat, la manière dont il s’est comporté devant son filet lui donnera une dose de confiance supplémentaire dont il aura besoin d’ici la fin de l’année, alors qu’il a stoppé 48 des 50 rondelles dirigées vers lui contre une des puissances au Canada. Son dernier triomphe remontait au 20 novembre dernier contre les Cataractes de Shawinigan.

«Ça m’a fait du bien parce que c’était plus difficile pour moi, ces temps-ci. Les gars devant moi ont travaillé et c’est un soupir de soulagement. Aujourd’hui, je me suis bien préparé et je me suis dit d’être concentré ainsi que d’être positif, peu importe ce qu’il arrivait», a déclaré tout sourire le joueur de 19 ans.

«Il a joué un solide match pour nous. Cela va lui enlever de la pression. Dans les dernières semaines, il s’en mettait beaucoup sur les épaules et était dur envers lui-même. Il nous a permis de gagner beaucoup de matchs et il a été solide toute l’année. Très content que ça arrive aujourd’hui», a fait savoir Rhéaume.

Ce dénouement positif fait en sorte que Val-d’Or reprend l’exclusivité du sixième rang dans l’Ouest avec 49 points, un point d’avance sur l’Armada de Blainville-Boisbriand.

De plus, avec leur défaite en prolongation, aujourd’hui, les Olympiques de Gatineau ont toujours un point d’avance sur les Foreurs et la cinquième place de la conférence. Les trois équipes ont toutes disputé 62 rencontres.

Les Valdoriens débuteront leur dernier voyage de la saison régulière mercredi en visitant les Islanders de Charlottetown.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média