Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

07 mars 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Christine Moore fait bouger Air Canada

Air Canada Jazz

© Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives/Thierry de Nocourt

Christine Moore veut s’assurer qu’Air Canada maintiendra un niveau de service satisfaisant en région.

Alors que Rouyn-Noranda investira plus de 50 M $ dans une nouvelle aérogare et des travaux sur le tarmac de son aéroport, Air Canada, le transporteur principal en région, annonce qu’il va réduire sa fréquence de vols.

Christine Moore, députée fédérale d’Abitibi-Témiscamingue, a réagi avec vigueur et réclamé une rencontre avec Ferio Pugliese, vice-président aux marchés régionaux et relations gouvernementales d’Air Canada. Ce dernier a accepté de lui parler lors d’une conférence-téléphonique. 

Grâce à cette discussion, la députée a obtenu l’assurance que la compagnie aérienne allait explorer des pistes de solution pour améliorer la desserte entre Montréal et l’Abitibi-Témiscamingue ainsi que la fiabilité des vols avec la région. «Nous avons été en mesure de discuter des plans d’Air Canada pour desservir la région, des mesures transitoires envisagées et des nombreuses annulations de vols», a confié Mme Moore. 

Dans un esprit de collaboration entre les élues, Christine Moore avait invité Suzanne Blais, députée provinciale d’Abitibi-Ouest, à la conférence téléphonique. 

Technologie 

À la suite de l’intervention de Mme Moore, Air Canada s’est engagée à maintenir les vols les plus achalandés jusqu’à l’automne. 

L’aéroport de Rouyn-Noranda est équipé d’équipements à la fine pointe de la technologie permettant l’atterrissage aux instruments, mais les appareils qu’utilisent Air Canada pour desservir la région ne disposent pas du matériel approprié pour exploiter cette possibilité. «On nous a indiqué, entre autres, vouloir munir les appareils d’équipements qui leur permettraient d’atterrir quand le plafond est aussi bas comme il arrive souvent à l’aéroport de Rouyn-Noranda et ainsi diminuer le nombre de vols annulés», a rapporté la députée. 

Mme Moore s’est réjouie de l’attitude des dirigeants d’Air Canada et elle a affirmé qu’elle allait veiller à ce que leurs engagements soient tenus. 

Rappelons que l’aéroport régional de Rouyn-Noranda est le 3e plus achalandé au Québec après ceux de Montréal et Québec. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média