Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

08 mars 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs refont le coup contre Rimouski

Foreurs Val-d'Or - Océanic Rimouski

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les Foreurs ont remporté le premier match du doublé à Rimouski.

HOCKEY JUNIOR - Les Foreurs de Val-d’Or ont joué les trouble-fêtes dans le bas du fleuve en l’emportant vendredi soir au compte de 3 à 1 pour amasser trois points sur quatre depuis le début de ce voyage dans l’Est.

Les rebonds auront été cette fois-ci du côté des Foreurs alors que la troupe de Pascal Rhéaume a réussi à enfiler l’aiguille à deux reprises sur seulement cinq lancers lors du second tiers.

En plus de faire mouche sur un faible nombre de tirs, c’est surtout la manière qui a retenu l'attention puisque les points ont été construits alors que des rondelles originalement hors cible ont changée de trajectoire pour finir leur course derrière Colten Ellis.

«On a eu un très gros but en avantage numérique qui a fait 1-1. Notre désavantage numérique a fait un gros boulot également contre un des meilleurs jeux de puissance de la ligue. On avait des objectifs concernant les unités spéciales ainsi que les lancers contre et on les a tous remplis», a fait savoir Pascal Rhéaume.

Cette victoire était vitale compte tenu du fait que les Olympiques et l’Armada ont triomphé chacun de leur côté, ce soir. Au classement, la cinquième place appartient toujours aux Gatinois à égalité avec Val-d’Or alors qu’il ne reste que quatre rencontres à jouer. De son côté, Blainville-Boisbriand s’accroche toujours, lui qui a deux points de retard sur ses deux rivaux de division.Les Foreurs tenteront d'amasser un point dans un quatrième duel de suite en complétant leur programme double contre l'Océanic.

«Comme j’ai déjà dit auparavant, il faut se concentrer sur nous-mêmes et regarder en avant. C’est plate un peu qu’ils aient gagné aussi, mais ça arrive dans le hockey», a affirmé l’instructeur des Valdoriens.

Saisir ses chances

Obtenant un deuxième départ cette semaine, Jonathan Lemieux était prêt dès le début de la rencontre en faisant 17 arrêts dans les 20 premières minutes de jeu pour préserver l’égalité 0 à 0.

Toutefois, l’acharnement des Rimouskois a payé en début de deuxième engagement lorsque Cédric Paré a complété un superbe échange à trois orchestré par Jeffrey Durocher et D’Artagnan Joly pour faire 1 à 0.

Bénéficiant de leur premier jeu de puissance de la soirée, les Foreurs ont nivelé la marque grâce à Jacob Gaucher qui a touché le tir sur réception de Daniil Berestnev pour battre Ellis dans le haut du filet.

Les Valdoriens ont par la suite joué de chance alors que la remise devant le filet de Peyton Hoyt a touché le patin du défenseur Jordan Lepage pour se faufiler tout juste derrière la ligne des buts.

Bien fermer les livres

Voulant protéger son avance, Val-d’Or a effectué un travail quasi impeccable pour faciliter le travail de son gardien et se donner les meilleures chances de l’emporter.

Avec les minutes qui commençaient à s’égrainer, les visiteurs ont pris le contrôle des cinq dernières minutes en prenant d’assaut le territoire de l’Océanic.

Tout ce travail a payé pour le vert et or quand Julien Tessier a assuré la victoire des siens dans un filet désert, quelques secondes après avoir vu les officiels refuser un but pour hors-jeu.

«On en a jasé après le match avec nos vétérans et je crois que nous avons disputé du hockey de séries éliminatoires en troisième. On a joué simple et en envoyant la rondelle en zone offensive. On a eu beaucoup de chances en fin de partie. Nos trios offensifs ont failli inscrire des points au tableau. Oui, l’autre équipe a enlevé leur gardien, mais elle n’a jamais eu un temps fort dans notre zone. Les gars étaient dédiés, positifs sur le banc et ça se voit quand l’esprit d’équipe est présent», a analysé Rhéaume. 

Les jeunes se lèvent

Avec cinq points de classement sur une possibilité de huit depuis le début du mois de mars, les Foreurs effectuent présentement du bon travail pour maintenir le cap dans l’Ouest. C’est encore plus positif pour le personnel hockey de l’équipe qui doit se débrouiller sans trois attaquants réguliers qui sont incommodés par des blessures et qui voient les jeunes loups prendre de grosses responsabilités.

«Des jeunes comme Berestnev, Provost, Lessard, Benjamin Dion et Lessard-Aydin ont pris la relève. Ces cinq joueurs ont plus de temps de jeu ces temps-ci puis ils ont fait un superbe travail ce soir. On est en confiance quand ils sont sur la patinoire», a confié Pascal Rhéaume.

Commentaires

9 mars 2019

Cynthia boulet

Felicitation les gars pour cette victoire

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média