Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 mars 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Mohamed Ghoul et ses protégés se produisent à la Place des arts

Mohamed Ghoul Gang à Rambrou

©Gracieuseté

Mohamed Ghoul et des artistes aux prises avec des troubles envahissants du développement (TED) ou du spectre de l'autisme se produiront à la Place des arts de Montréal.

Bien connu en Abitibi-Témiscamingue pour son travail auprès des personnes aux prises avec des troubles envahissants du développement (TED) ou du spectre de l'autisme, Mohamed Ghoul participera à un spectacle d’opéra à la Place des arts de Montréal.

Avec des membres de la Gang à Rambrou, un organisme qui œuvre à l’intégration des personnes ayant un handicap intellectuel ou un trouble du spectre de l’autisme, M. Ghoul collaborera à un spectacle avec des professionnels de l’Opéra de Montréal. Les artistes atypiques préparent donc une interprétation de l’opéra Carmen de Bizet. Celui-ci qui sera présenté en décembre 2019. 

Enthousiasme 

Mohamed Ghoul, qui est arrivé en Abitibi-Témiscamingue il y a 19 ans, est très enthousiaste face à ce projet de grande envergure. Il avait déjà présenté un spectacle à la Place des arts en 2007 avec le groupe La Bohème, mais c’était plus modeste. 

«C’est très gros et c’est très intéressant. Il y a une porte qui s’ouvre. Je me sens très heureux. Cette fois, je sens que l’on n’y va pas pour montrer que les personnes atypiques sont capables, mais pour présenter un spectacle où l’on revisite Carmen avec des artistes professionnels. On va vraiment présenter quelque chose en tant qu’artistes», a confié M. Ghoul. 

Si tout se déroule comme prévu, une délégation d’artistes atypiques de la région participeront au projet en collaboration avec le Conservatoire de musique de Val-d’Or. 

L’art comme moyen de communication 

L’Opéra de Montréal se réjouit de cette collaboration, qui est en phase avec sa mission. «Comment notre organisme redonne et s’investit dans la communauté? Comment notre art devient accessible pour tous les groupes? Depuis des années, on travaille à faire ce genre de projet. C’est mon rôle de développer ce genre de programme d’action sociale pour l’Opéra de Montréal. Donc, je suis à l’affût de ce genre de projet», a expliqué Pierre Vachon, directeur de l’éducation et de l’action communautaire à l’Opéra de Montréal. 

ll a passé une journée entière à présenter l’opéra Carmen aux participants et a été étonné de leur intérêt et de la réception qu’il a reçue. Il a pu constater la force de l’art comme moyen de partage et de communication auprès de cette clientèle. 

Honoré par le Conseil des arts 

Mohamed Ghoul est le fondateur du programme Art Percussion Programme Recherche Organisation Socio-Humaine (APPROSH) et créateur de la socio-dynamique d'intégration par l'art (SDIA). Il a été honoré par le Conseil des arts du Canada l’été dernier pour son implication. Il est aussi fondateur de la Maison-école des artistes autistes & le monde, dans le quartier Montbeillard de Rouyn-Noranda, qui prend part au projet. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média