Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

15 mars 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un gain crucial sans équivoque des Foreurs contre l’Armada

Armada Blainville Boisbriand - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Jérémy Michel a mené les Foreurs à la victoire avec quatre points.

HOCKEY JUNIOR - Les Foreurs de Val-d’Or ont pris une sérieuse option sur le cinquième rang dans l’Ouest avec une victoire de 6 à 1 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, vendredi au Centre airCreebec.

Ce gain, combiné à la défaite de 8 à 0 des Olympiques de Gatineau à Rouyn-Noranda, fait en sorte que Val-d’Or ne peut plus descendre au septième rang et est plus près que jamais d’un affrontement avec les Tigres de Victoriaville en première ronde des séries.

L’autre scénario possible est que Blainville-Boisbriand réussisse à aller chercher un point contre les Huskies et que les Foreurs en n’en amassent aucun, demain contre Gatineau. Si tel est le cas, l’Armada reprendrait le cinquième rang.

La troupe de Pascal Rhéaume est bien heureuse de s’être montrée à la hauteur pour le duel le plus important de l’année.

Publicité

Défiler pour continuer

Menée par les quatre points de Jérémy Michel, l’équipe valdorienne se retrouve avec son destin entre les mains.

«On savait tous l’enjeu de cette rencontre. Les gars sont sortis vraiment forts. Je sentais qu’il était concentré et nos vétérans ont bien montré la voie. Il y a avait une tension positive et les joueurs étaient motivés et ça paru ce soir», a exprimé Pascal Rhéaume.

«À la base, il ne fallait pas prendre l’autre équipe à la légère. On n’a pas ce sentiment depuis quelque temps, même si on a affronté des grosses équipes. On devait garder ce même état d’esprit ce soir. C’est ce qu’on a démontré avec les deux points et c’est plaisant pour nos partisans également», a déclaré le capitaine David Noël.

Gros jeu de puissance

L’avantage numérique des Foreurs a été le fait saillant lors du premier vingt avec deux buts en autant d’occasions.

Tout d’abord, Daniil Berestnev s’est enlevé un gros poids sur les épaules en mettant fin à une vilaine séquence de 55 matchs sans marquer alors qu’il a complété le relais parfait de Jérémy Michel pour ouvrir la marque.

Effectuant un retour au jeu, le vétéran Yan Dion a salué le tout en doublant l’avance des siens avec 50 secondes à faire en première grâce à un deuxième effort devant le but de Brendan Cregan.

Coup dur

À peine sorti du vestiaire, Val-d’Or a donné une douche d’eau froide à son adversaire grâce à Jacob Gaucher qui a réussi à se faire oublier dans l'enclave avant de battre le portier de l’Armada.

Déjà auteur de trois passes, Michel a inscrit son nom dans la colonne des buts en causant un revirement contre Samuel Bolduc avant de s’amener contre Cregan et faire 4 à 0.

«Personnellement, ç’a bien été. Moi, [Jacob] Gaucher et [Nicolas] Ouellet avons eu des bonnes chances tout le long. Il y a des soirées où ça marche mieux», a commenté Jérémy Michel.

Après avoir vu Miguel Tourigny briser le jeu blanc de Jonathan Lemieux en désavantage numérique, David Noël et Peyton Hoyt ont complété la marque dans les six dernières minutes de la partie.

Dernier tour de piste

Maintenant que cette partie émotive est derrière eux, les Foreurs devront faire un reset avant d’affronter les Olympiques puisque des points importants sont encore sur la table.

«À minuit ce soir, on va devoir oublier la partie. Il va falloir prendre le tout comme un match #7 où est-ce qu’il n’y a pas de lendemain», a analysé Peyton Hoyt.

«On a la balle dans notre camp. Il faut se concentrer sur nous et aller chercher les deux points, car le plus qu’on en a, mieux c’est. On a une job à faire samedi», a ajouté Rhéaume en point de presse.

La malchance de Dion

Blessé plus souvent qu’à son tour ces derniers temps, Yan Dion pourrait passer une fois de plus à l'infirmerie alors qu’il a quitté le match, blessé au haut du corps après une mise en échec en zone neutre.

«Je crois qu’il devrait être correct pour demain. Il n’est vraiment pas chanceux en plus qu’il jouait une bonne partie et il patinait bien. Il a reçu une mise en échec avec les hanches qu’on ne voit plus souvent aujourd’hui avec les nouveaux règlements et, malheureusement, c’est lui qui l’a reçu», a signifié l’instructeur-chef, qui est confiant de revoir aussi Jérémie Biakabutuka dans l’alignement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média