Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

16 mars 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs se mesureront aux Tigres au premier tour

Foreurs Val-d'Or 2018-2019

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les Foreurs de Val-d’Or ont terminé leur calendrier régulier avec une victoire contre Gatineau.

HOCKEY JUNIOR - Les Foreurs de Val-d’Or ont confirmé leur cinquième place dans l’association Ouest par la grande porte en l’emportant par la marque de 6 à 4 sur les Olympiques de Gatineau, confirmant du même coup leur affrontement contre les Tigres de Victoriaville en ouverture des séries éliminatoires.

Avec une fiche de 25 victoires, 36 défaites et sept autres en prolongation, le vert et or termine donc sa saison 2018-2019 avec 57 points, trois de mieux que l’Armada de Blainville-Boisbriand et cinq de plus que les Olympiques.

Le calendrier régulier maintenant terminé, Pascal Rhéaume et son équipe concentrent maintenant ses énergies vers le Centre-du-Québec et débuteront les préparatifs pour une série qui promet d’être étirée jusqu’à la limite.

«Ça va être une belle semaine, a lancé Rhéaume, et ce sera une série qui va se rendre jusqu’au bout. On va focaliser sur ce qu’on a fait de bien dans les dernières semaines. Victoriaville sera assurément prêt et Louis [Robitaille] va revenir entraîner ici comme il a fait, il y a quelques années.»

Les prochaines semaines seront un peu plus spéciales pour le défenseur Félix Boivin qui a passé la dernière saison avec les Tigres avant de s’amener en Abitibi.

«On veut toujours battre nos anciennes équipes. Éliminer Victoriaville serait une belle fin de carrière et je crois que ça va rajouter une émotion de plus. Tout est relié à cela et ce serait vraiment plaisant pour moi», a déclaré Boivin.

Arriver en force

En plus de monter au classement, les Foreurs tenaient à finir la saison sur une bonne note et ainsi se donner le  plus de momentum possible.

Depuis la dégelée de 7 à 3 subie aux mains des Screaming Eagles du Cap-Breton le 23 février, les Valdoriens ont toujours réussi à compétitionner malgré la fin de calendrier très difficile, se payant même des victoires contre Halifax et Rimouski à l’étranger.

«On ne peut pas choisir nos adversaires. Tout ce qu’on voulait, c’était de monter au classement. Je pense qu’on a une belle progression et finir en force comme ça, c’est bon pour les éliminatoires», a retenu l’entraîneur-chef.

Match intense

L’émotion a atteint un niveau rarement vu cette année au Centre airCreebec. En retard 4 à 2 à un moment en période médiane, Val-d’Or a inscrit quatre buts, dont trois dans le troisième tiers, pour conclure la remontée et une fin de semaine parfaite à domicile.

«On a montré du caractère en troisième période. On tirait de l’arrière par deux buts, mais comme toute bonne équipe, on avait du temps pour remonter au pointage. Je suis très satisfait du match de A à Z, même si on n’avait pas l’avance en début de partie», a souligné Pascal Rhéaume en entrevue.

Le point tournant de la rencontre a été sans doute le premier de deux buts de Marshall Lessard, inscrit en désavantage numérique avec 55 secondes à faire en deuxième.

Après avoir vu Jérémy Michel diriger un tir vers Creed Jones, l’attaquant de 16 ans a sauté sur un retour juteux et ainsi faire 4 à 3.

«Depuis que je suis arrivé ici, Jérémy [Michel] démontre beaucoup de caractère et est un joueur important pour nous offensivement. Quand tu le vois partir, tu essayes de le suivre parce que tu sais que ça être une chance de marque», a complimenté Lessard sur son coéquipier.

Après avoir vu la recrue inscrire le but égalisateur en troisième, Nicolas Ouellet a complété un bel échange avec Julien Tessier pour donner les devants aux locaux pour la première fois de la soirée. Ouellet a complété lui-même la marque dans un filet désert.

Tessier et Ivan Kozlov avaient inscrit les siens au tableau en première tandis que Metis Roelens, David Aebischer, Pier-Olivier Roy et Kieran Craig (deuxième période) ont été les buteurs chez les Olympiques.

Hommage et reconnaissance

Comme c’est la coutume dans la LHJMQ, le dernier match à domicile rime avec une célébration pour honorer les joueurs de 20 ans qui jouaient leur dernier match en carrière en saison régulière.

Après avoir été présenté à la foule et reçu les étoiles après la partie, Yan Dion; Julien Tessier et Félix Boivin ont pu vivre la soirée avec leur famille présente au Centre airCreebec en plus de recevoir un tableau souvenir.

Auteur de trois points dans la rencontre, Tessier a vécu sa soirée avec beaucoup d’émotions et ne pouvait pas mieux espérer comme ambiance dans l’aréna.

«À 20 ans, tu commences à te rendre compte que ça achève. Quand tu as 18 ou 19 ans, tu te dis qu’il reste encore du temps dans cette ligue-là. Le temps passe tellement vite. On est déjà rendu aux séries éliminatoires et on dirait que le camp d’entraînement était la semaine dernière», a admis le joueur de centre.

«On a eu un petit peu d’émotion et c’est bien normal parce que c’était mon dernier match en saison régulière. Ce n’était que du plaisir et je me sens super bien», a ajouté Félix Boivin.

Julien Tessier - Félix Boivin

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les deux comparses et futurs coéquipiers à Trois-Rivières, Félix Boivin et Julien Tessier, jouaient leur dernier match régulier en carrière dans la LHJMQ.

Ayant pris part à la période d’échauffement et à la cérémonie avec son équipement, Yan Dion a finalement dû déclarer forfait pour la rencontre. Celui-ci a reçu une chaude ovation de la foule après la partie, lui qui termine au neuvième rang de l'histoire des Foreurs avec 246 matchs disputés.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média