Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

19 mars 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Lake Placid sourit aux Forestiers pee-wee AAA

Les Forestiers pee-wee AAA ont mis la main sur le tournoi de Lake Placid.

HOCKEY - La structure régionale des Forestiers pee-wee AAA a vécu une belle aventure en sol américain en remportant, la semaine dernière, le tournoi de Lake Placid, qui leur servait de plan B au Tournoi international de Québec.

Sur la glace, les Abitibiens ont maintenu un dossier parfait en cinq parties, dont la finale qu’ils ont remportée au compte de 5 à 0. Même si les résultats peuvent légèrement indiquer le contraire, l’entraîneur des Forestiers, Steve Marquis, maintient que sa troupe n’a pas eu le tout facile. 

«Il faut comprendre qu’il y avait des équipes de niveau AA et AAA et je crois qu’on a joué plus souvent contre la première catégorie. On a eu deux parties où on tirait de l’arrière au début et il a fallu que les garçons réagissent. Quand on se mettait en branle et qu’on jouait avec intensité et en équipe, le niveau augmentait sans jamais abandonner», a-t-il mentionné.  

Même si l’envergure n’était pas la même comparativement à l’événement de la Vieille Capitale, l’entraîneur-chef n’a pas hésité à saluer l’organisation et soutient que celle-ci a été une excellente alternative tant au niveau hockey que touristique. 

En plus de visiter les anciennes installations olympiques, les jeunes ont pu participer à un concours d’habiletés en plus de prendre part à une mini cérémonie d’ouverture avec le drapeau canadien. 

«Au total, il y avait 47 équipes dans une ville d’environ 2500 habitants. C’est quand même à cet endroit qu’il y a eu le Miracle on Ice et deux Jeux olympiques. C’est assez magique», n’a pas caché Marquis. 

Utile dans leur ligue 

En plus de vivre un trip dans l’état de New York, la formation amossoise peut se servir de ces performances pour les transposer vers sa ligue régulière, qui en est à son dernier droit avant la Coupe Dodge qui sera disputée à Mont St-Hilaire. Amos pointe présentement au 19e rang sur 25 avec une fiche de sept victoires, 16 défaites et trois nulles. 

«Ce qui nous a démarqués lors de la fin de semaine, c’est notre jeu collectif. Offensivement, il y avait de beaux jeux de passes qu’on n’avait pas vus depuis le début de l’année. On parle également de croire en nos chances. Dans l’année, quand on perd par un ou deux buts, on abandonne quelquefois le projet et on laisse aller le match. Nous avons été capables de revenir de l’arrière et de nous dire que la victoire était possible», a fait remarquer Steve Marquis. 

L’esprit d’équipe a également fait un bond positif selon ce dernier. 

«On s’est aperçu que les 17 joueurs se tenaient les coudes. Par exemple, il y avait une activité sociale le jeudi soir et certains ne voulaient pas y aller. L’ensemble du groupe a su les convaincre de se présenter pareil. Juste le fait de passer les douanes demeure particulier pour eux. Dans l’ensemble, tout a été positif et rien de mauvais n’est ressorti», a révélé l’instructeur. 

Questionné concernant un possible retour l’an prochain si l’organisation essuyait un autre refus du tournoi de Québec, l’option de Lake Placid ne serait pas loin derrière puisque certains parents et organisateurs ont également émis des commentaires positifs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média