Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

19 mars 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Astrelles se paient l’argent au championnat de conférence

Astrelles Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue Volleyball

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les Astrelles ont terminé au 2e rang du championnat de conférence. Ce résultat leur permettra de participer au championnat provincial.

Les Astrelles du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ont obtenu un résultat plus qu’intéressant lors du championnat de conférence en volleyball alors qu’elles ont mis la main sur la médaille d’argent. De ce fait, elles se qualifient pour le championnat provincial.

«Ce fut tellement un beau tournoi. Je suis fier des filles. Elles ont travaillé tellement fort. Elles ne sont pas les plus grandes. On n’a pas vraiment de joueuses superstar comme les autres équipes, mais on a quand même réussi à décrocher cette place», a souligné l’entraîneur Serge Hurtubise.

Pour le championnat provincial, les ambitions des Astrelles sont simples. «On veut obtenir une place dans le top 4 pour disputer les matchs importants le dimanche. On n’a pas vraiment d’objectifs de médailles parce que ça dépend vraiment de comment on va être en mesure de gérer le moment», a-t-il indiqué.

Du caractère

Le championnat de conférence a commencé du bon pied alors que la formation témiscabitibienne a disposé facilement du Cégep de St-Jean en deux sets de 25-16. «On a bien commencé. Les filles étaient en feu. Elles jouaient tellement bien. Elles ont appliqué le plan de match à la lettre. On a aussi très bien servi obtenant 5 et 6 as dans les deux manches», a fait valoir Serge Hurtubise.

Face à Lionel-Groulx, en demi-finale, son équipe a amorcé le manche en force remportant le set 25-17. Les choses se sont compliqués dans le second. «On perdait 11-4 au chapitre des points. Je ne sais pas pourquoi on a réduit le rythme, mais on venait de gagner trois manches assez facilement, c’est peut-être la raison», s’est questionné l’entraîneur.

En raison de ce pointage, il a pris un temps d’arrêts. «On n’avait pas la même énergie et le même feu dans les yeux. On a brassé un peu la cage. Les filles ont effectué une remontée de cinq points. Puis, on a été en mesure de les coiffer pour remporter la victoire», a-t-il raconté.

Échec en finale

Face à Montmorency, en finale, les Astrelles n’ont pas été en mesure de remporter un seul set s’inclinant 16-25 et 18-25. «Montmorency était vraiment en feu. Chacune de leurs attaques marquait. On a baissé un peu le régime, possiblement parce que notre présence au championnat provincial, qui était notre gros objectif, était confirmée», a exposé Serge Hurtubise.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média