Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

22 mars 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Serdyuk permet aux Tigres de prendre le match 1

Tigres Victoriaville - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Egor Serdyuk a marqué à trois reprises pour les Tigres.

HOCKEY JUNIOR - Un tour du chapeau de l’attaquant russe Egor Serdyuk aura fait la différence pour les Tigres de Victoriaville qui ont remporté le match numéro un par la marque de 4 à 2 contre les Foreurs de Val-d'Or.

Meilleur pointeur des Victoriavillois en saison régulière, l’attaquant de 17 ans a débuté ses premières séries éliminatoires en Amérique du Nord de grosse façon alors qu’il a inscrit les deux premiers buts du match en milieu de première période alors que son équipe était à cinq contre trois.

Ce dernier est revenu à la charge avec moins de quatre minutes à faire à la rencontre lorsqu’un échange à trois orchestré par Olivier Mathieu et Mikhail Abramov a déjoué la défensive et Jonathan Lemieux pour faire 4 à 1.

«Quand tu n'as pas le dernier changement, c’est plus difficile de le couvrir. Son nom va être mentionné dans les réunions et il n’a pas maintenu un point par match pour rien durant la saison. Il est dangereux et il va falloir le contenir», a déclaré Pascal Rhéaume.

Minés par six pénalités lors du premier tiers seulement, les Foreurs ont laissé les émotions prendre le dessus et ainsi permettre à l’adversaire de prendre le contrôle du pointage.

«Ç’a été un mélange d’émotion, d’indiscipline et de quelques appels discutables. Les trois facteurs combinés ensemble ont fait qu’on est mal partie. Cependant, la même affaire est arrivée de l’autre côté et on n’a pas capitalisé sur nos chances, contrairement à eux», a fait savoir l’entraîneur.

Toutefois, le vert et or demeure positif et rappelle que la série est loin d’être terminée.

«Il ne faut pas paniquer parce que ça prend quatre victoires pour gagner. Il fallait qu’il ait un gagnant ce soir et ç’a été l’adversaire. Moi je vois cela comme une longue série et c’est de l’apprentissage. On a la tête haute et nous sommes prêts à rebondir dimanche», a relativisé Rhéaume.

Brisé par un Abitibien

Toujours en retard par deux points en fin de troisième engagement, l’Amossois Jordan Brière s’est assuré de garder un beau souvenir de son baptême en éliminatoire en inscrivant ce qui allait devenir le but de la victoire alors qu’un mauvais retour donné par Jonathan Lemieux a permis à l’ancien Forestier de faire 3-0.

«Un de nos défenseurs a fait une petite erreur d’inattention. On sait que les Tigres ont une bonne relance et les défenseurs appuient l’attaque beaucoup. On n’était pas dans le trouble jusqu’à ce qu’on arrive près de notre but. Ça nous a fait mal», a affirmé le pilote des Abitibiens.

Félix Boivin a brisé le jeu blanc de Tristan Côté-Cazenave avec 5:39 à faire au duel et Yan Dion a été l’autre buteur des Foreurs un peu plus de trois minutes plus tard.

Une suspension?

De retour au jeu après s’être blessé contre Blainville-Boisbriand vendredi dernier, l’attaquant Yan Dion pourrait avoir un rendez-vous avec le comité de discipline du circuit Courteau.

En fin de première période, le Valdorien a donné une solide mise en échec à Mathieu Sévigny qui n’a jamais vu le joueur des Foreurs arriver dans son angle mort.

Quelque peu sonné, Sévigny, qui a un historique de blessure assez impressionnant, n’a pas terminé la rencontre. Quant à Dion, il n’a écopé que d’une punition mineure sur la séquence.

«Je crois qu’il va avoir quelque chose. Peut-être que le clip va être envoyé à la ligue. Il va falloir vivre avec la décision. Pour l’instant, on n’a pas de nouvelle, donc on reste positif», a déclaré Pascal Rhéaume.

Entre temps, le second duel de la série aura lieu dimanche, à 15h au Colisée Desjardins.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média