Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

29 mars 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Nemaska Lithium réduit ses activités

La mine Whabouchi entrera en production «en temps opportun»

Nemaska_Lithium_travaux

©Nemaska Lithium

Nemaska Lithium a indiqué que le rythme des travaux de construction à la mine Whabouchi sera «adapté» pour que la production «commence en temps opportun».

Alors qu’elle poursuit ses démarches en vue d’assainir ses finances et d’obtenir 375 M $ de plus pour démarrer les opérations de sa mine de spodumène Whabouchi, en Jamésie, Nemaska Lithium a décidé de réduire la cadence de son développement.

L’échéancier, qui prévoyait à l’origine l’atteinte de la production commerciale dans la deuxième moitié de 2019, devrait ainsi être modifié. Sans entrer dans les détails, la société a annoncé que le rythme de construction de la mine Whabouchi serait «adapté» afin que la production «commence en temps opportun».

Quant à l’usine de transformation de Shawinigan, où la société prévoit y produire de l’hydroxyde de lithium à partir du concentré de spodumène de Whabouchi, sa construction a été mise sur la glace jusqu’à ce que Nemaska Lithium obtienne les 375 M $ supplémentaires requis pour son projet.

Rappelons qu’à la mi-février, l’annonce par la société de cette nouvelle quête de capitaux avait suscité de la frustration parmi un certain nombre d’actionnaires, alors que 1,1 milliard $, les fonds initialement requis pour la réalisation du projet, avaient déjà été récoltés. Dans certains forums de discussion miniers, des actionnaires avaient même évoqué la possibilité d’intenter un recours collectif contre Nemaska Lithium pour cause de mauvaise gestion.

Un simple producteur

Dans les médias nationaux, certains analystes financiers ont évoqué que la mise à jour annoncée par la société pourrait laisser entendre que celle-ci ne devienne qu’un simple producteur de spodumène pendant une certaine période. Tout dépendra de la rapidité avec laquelle elle obtiendra les 375 M $ requis.

La nouvelle n’a d’ailleurs pas été très bien accueillie, alors que l’action de Nemaska Lithium a reculé de 1,5 % le jour de l’annonce pour clôturer à 0,34 $ à la Bourse de Toronto. Comparativement au début de 2018, où elle valait plus de 2,30 $, il s’agit donc d’une perte de valeur de 85,1 % en l’espace d’environ 15 mois.

Financement à deux volets

En attendant, Nemaska Lithium a fait savoir que deux firmes avaient été mandatées pour exécuter un plan de financement à deux volets. Celui-ci comprendrait un financement par capitaux propres et une possibilité de financement par fusion ou acquisition. La société a aussi indiqué que la production de sels de lithium et l’amélioration du procédé pour la phase commerciale se poursuivaient à l’usine de démonstration de Shawinigan.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média