Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

05 avril 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Un expert-conseil pour appuyer le CISSSAT

AB-AssembleeNationale

©Photo Gouvernement du Québec

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a nommé Sylvain Gagnon à titre d’expert-conseil pour qu’il étudie et soutienne la direction du CISSSAT à propos de la gestion des soins en natalité afin qu’une autre rupture comme celle qui s’est produite en Abitibi-Ouest ne se reproduise plus.

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a fait savoir par voie de communiqué le 5 avril qu’elle nommait Sylvain Gagnon à titre d’expert-conseil au CISSSAT.

Le mandat actuel de Sylvain Gagnon est d’une duré de trois mois allant du 1er avril au 1er juin. Par contre, il n’est pas exclu dans le communiqué que ce mandant se poursuive si cela est nécessaire. Avec l’aide de la direction de l’établissement, M. Gagnon doit identifier et mettre en œuvre des solutions qui vont permettre le maintien des services d’obstétrique partout dans la région.

«Compte tenu de la situation préoccupante en Abitibi-Témiscamingue, des mesures impératives s’imposent, et la désignation d’un expert-conseil en soutien au président-directeur général en fait partie. M. Gagnon possède l’expertise et l’expérience nécessaires pour jouer ce rôle important et je suis sûre qu’il saura accompagner l’établissement dans la mise en œuvre de solutions efficaces. Je suis ce dossier de très près afin de m’assurer que les usagers, et tout particulièrement les femmes enceintes, puissent recevoir les soins et les services de la plus grande qualité», a indiqué Mme McCann

«Je suis ce dossier de très près afin de m’assurer que les usagers, et tout particulièrement les femmes enceintes, puissent recevoir les soins et les services de la plus grande qualité» -Danielle McCann

Mandat exact

Toujours dans le communiqué émis le 5 avril, le Ministère précise un peu plus le rôle de M. Gagnon. Il doit documenter la problématique liée aux services de natalité et d’obstétrique, principalement la pénurie de main-d’œuvre. Il doit aussi évaluer et proposer des solutions pour résoudre le problème dans ce secteur. Il doit soutenir l’établissement dans la mise en place d’un plan d’action à moyen et long terme. Il a également le mandat de proposer «toute recommandation qu’il jugera pertinente à l’égard des problématiques soulevées».

Venue souhaitée

En conférence de presse le vendredi après-midi, le président du Conseil d’administration du CISSSAT, Claude N. Morin, a fait savoir que la venue de M. Gagnon était une bonne nouvelle.

«Elle était la bienvenue depuis longtemps et n’a rien avoir avec la fin du contrat d’Yves Desjardins, a-t-il précisé. Le CA demandait de l’aide d’un expert-conseil depuis près de trois ans. Que M. Gagnon vienne appuyer notre jeune équipe de gestion, c’est une excellente nouvelle s’il peut nous aider à amener nos équipes de gestion plus loin.»

Qui est Sylvain Gagnon?

M. Gagnon a plus de 25 ans d’expérience comme gestionnaire. Il a d’ailleurs été sous-ministre associé à la Direction générale des services sociaux de 2010 à 2015. Il vient de terminer un mandat plus important auprès du CISSS de l’Outaouais, où il devait étudier «certains enjeux en lien avec l’organisation des services, la disponibilité des ressources, la réponse aux besoins de la population et la gouvernance du CISSS. Des inquiétudes ont également été manifestées à l’égard du déficit projeté de 12,7 M$ pour l’année en cours», selon les informations du MSSS.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média