Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 avril 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

La consécration pour Eldorado, Christian Cloutier et Jacques Sylvestre

CCVD-Eldorado New

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Les représentants de la mine Eldorado Gold Lamaque, proclamée Entreprise de l'année.

Le 39e Gala de l’Entreprise de la Chambre de commerce de Val-d’Or, tenu samedi soir sous le thème «Fiers de notre marque», aura été celui de la consécration pour Eldorado Gold Lamaque, Christian Cloutier et Jacques Sylvestre.

Cette soirée des prix Filons, qui se déroulait au Forestel devant plus de 400 convives, a été particulièrement fructueuse pour la mine Eldorado Gold Lamaque, laquelle a décroché l’honneur suprême de l’Entreprise de l’année, en plus de rafler le Filon dans la catégorie Contribution au développement économique et d’être finaliste dans les catégories Investissement plus de 2 millions $ et Formation et qualité de vie en entreprise.

Lauréat ou finaliste dans quatre catégories la même année pour une entreprise, on n’a pas vu ça souvent. «C’est le couronnement de nos efforts pour atteindre nos cibles dans un calendrier serré afin d’entrer en production commerciale le 31 mars dernier», a mentionné le directeur général d’Eldorado Gold Lamaque, Sylvain Lehoux.

L’année 2018 a été pour le moins intense et productive pour Eldorado, avec de nombreux défis à relever, à commencer par un investissement de 230 millions $ pour transformer le projet Lamaque en mine en préproduction (pour préparer l’entrée en production en 2019). «Les opérations (d’Eldorado) ont généré des retombées significatives pour la communauté valdorienne, notamment en terme d’achats locaux et de création d’emplois de qualité», souligne-t-on à la Chambre de commerce.

«Ces récompenses, c’est un bel accomplissement et le résultat d’un gros travail d’équipe, a repris Sylvain Lehoux. En l’espace d’un an, nous sommes passés de moins de 100 à environ 340 employés, des gens avec de l’attitude, passionnés et motivés qui font le succès de l’entreprise. Merci à eux et à tous nos fournisseurs. Ça nous donne du gaz pour continuer à se donner à fond. Et ce n’est que le début!», a-t-il lancé.

La Personnalité de l’année

De son côté, Christian Cloutier a été proclamé Personnalité de l’année 2018, une année fort occupée pour lui. Déjà propriétaire du restaurant Bénédictine, il en a acquis deux autres (le Café Bistro Van Houtte et le Sushi & Cie Express), en plus d’ouvrir le Bénédictine 2.0 au centre-ville de Val-d’Or.

«On ne serait rien sans nos employés, des gens extraordinaires! Merci également à Annie Gauthier et à l’équipe du St-Hubert; j’ai beaucoup appris avec eux», a déclaré M. Cloutier, dont «les grandes qualités, autant humaines qu’entrepreneuriales, amènent ses clients, ses partenaires d’affaires et surtout ses employés à le suivre avec entrain et fidélité dans ses nombreux projets», fait-on valoir à la Chambre de commerce.

CCVD-Christian Cloutier

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

La Personnalité de l'année, Christian Cloutier.

CCVD-Jacques Sylvestre

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Jacques Sylvestre, lauréat du Filon hommage Paul-Giroux.

50 ans de carrière et d’implication

Le moments fort de la soirée est survenu quand Jacques Sylvestre, président-fondateur du Golf Belvédère et réputé arpenteur-géomètre de profession maintenant à la retraite, a reçu – à son grand étonnement – le Filon hommage Paul-Giroux afin de souligner ses 50 ans de carrière et d’implication dans les milieux sportif, politique, social et humanitaire.

«J’aime ma ville et c’est extrêmement émouvant de constater que ma ville m’aime aussi, a réagi M. Sylvestre avec émotion. Je n’ai jamais travaillé pour ça (les honneurs), mais ça fait chaud au cœur de recevoir une aussi belle reconnaissance de sa communauté.»

La Place Mirault à l’honneur

Le Prix spécial du jury est allé à la Place Mirault, qui abrite entre autres le Toukiparc et le resto-bar Houston, pour son caractère avant-gardiste à l’affût de toutes les tendances, dit-on. «Que ce soit pour partager un repas entre amis, célébrer un anniversaire ou s’amuser en famille, petits et grands peuvent y trouver leur compte dans cet espace rassemblant divertissement, magasinage, restauration et hébergement», fait-on remarquer à la Chambre de commerce.

CCVD-Place Mirault

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

L'équipe de la Place Mirault, lauréate du Prix spécial du jury.

Les lauréats des prix Filons

Service à la clientèle – entreprise de vente : La Tanière Épicerie Gourmande

Service à la clientèle – entreprise de service : Clinique de physiothérapie Val-d’Or

Production et transformation : Microbrasserie Le Prospecteur

Investissement – Moins de 500 000 $ : Bénédictine 2.0

Investissement – Entre 500 000 $ et 2 M $ : Raymond Chabot Grant Thornton

Investissement – 2 M $ et plus : Les Entreprises Parlec

L’audacieux : Toukiparc

Développement des marchés – Exportation : HydroTech Mining

Formation et qualité de vie en entreprise : GFM Groupe Financier

Contribution au développement économique : Eldorado Gold Lamaque

Jeune entreprise : NORINFRA

Pérennité : Groupe Autobus Maheux

Persévérance scolaire : Canadian Tire

Prix spécial du jury : Place Mirault

Filon Paul-Giroux : Jacques Sylvestre

Personnalité de l’année : Christian Cloutier

Entreprise de l’année : Eldorado Gold Lamaque

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média