Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

17 avril 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Amos obligera la micropuce pour les chiens et les chats

La Ville d'Amos a adopté son nouveau règlement sur les animaux

Animaux micropuce Amos

©gracieuseté - Julie Guertin

La Marche Un cœur sur pattes a organisé, en collaboration avec la clinique vétérinaire Pile-Poil, une journée micropuçage au profit de la Maison du Bouleau Blanc, le 24 mars dernier. En tout, 31 chiens et 1 chat ont été micropucés.

MUNICIPAL. La Ville d’Amos a adopté son nouveau règlement concernant les animaux, le 15 avril. Celui-ci rendra notamment obligatoire la micropuce pour les chiens et les chats sur son territoire à compter du 1er janvier 2021.

Le nouveau règlement remplace les trois anciens qui remontaient à 2004. Il vient préciser beaucoup d’éléments qu’on ne retrouvait pas dans l’ancienne réglementation, aux termes d’une consultation publique effectuée au cours des derniers mois.

«On s’est validé et on a vérifié ce qui existait dans d’autres municipalités semblables à la nôtre. Il fallait aussi adapter notre réglementation à la nouvelle Loi sur le bien-être et la protection des animaux et les règlements du gouvernement», explique le maire Sébastien D’Astous.

Micropuce et licence

La grande nouveauté est l’obligation d’implanter une micropuce aux chiens et aux chats, à moins d’une contre-indication médicale. «La micropuce est implantée sous la peau et elle permet de retracer plus facilement le propriétaire d’un animal errant. Tout est fait pour mieux respecter les animaux sur le territoire. Ça va représenter aussi moins de coûts pour la Ville et simplifier la gestion des animaux errants», fait valoir D’Astous.

Autre nouveauté, la licence avec médaillon sera dorénavant obligatoire pour les chats, au même titre que pour les chiens. Au lieu de 25 $ comme dans l’ancien règlement, elle coûtera 60 $ par année par animal non stérilisé, 20 $ pour un animal stérilisé et demeurera gratuite pour les chiens d’assistance. La licence permet de maintenir à jour le registre des animaux sur le territoire.

«C’est une façon de responsabiliser et conscientiser les propriétaires d’animaux. On veut les encourager à stériliser leurs animaux. On veut aussi qu’ils réalisent l’impact financier de la gestion des animaux sur le territoire», précise le maire D’Astous.

Animaux exotiques

Autre nouveauté, le règlement permet dorénavant la possession de petits animaux exotiques, sous différentes conditions. Par exemple, ils ne doivent pas être venimeux ni représenter un danger pour la vie et la sécurité des résidents. La longueur des serpents et lézards ne peut toutefois excéder 1,2 mètre à l’âge adulte.

Deux chats, deux chiens

Le règlement vient aussi préciser qu’une unité d’occupation ne peut avoir plus de deux chats et deux chiens. plusieurs mesures visant la sécurité des animaux domestiques sont aussi prévues, notamment en ce qui a trait aux animaux laissés sans surveillance dans un véhicule.

Il définit aussi toutes les mesures entourant les animaux déclarés potentiellement dangereux ou dangereux, les nuisances, les responsabilités des propriétaires et les dispositions pénales. Par exemple, les amendes iront de 150 $ pour la première infraction jusqu’à 1000 $ pour un propriétaire multirécidiviste.

 

Prolongation du contrat avec Benji

La Ville d’Amos a prolongé le 15 avril son entente avec l’Animalerie Benji pour le contrôle des animaux sur son territoire jusqu’au 31 juillet. Ce nouveau délai lui permettra de mettre en place sa nouvelle réglementation pour procéder ensuite à un appel d’offres pour un nouveau contrat. L’entente d’un an qui devait se terminer le 30 septembre dernier avait été prolongée une première fois jusqu’au 31 mai 2019.

Commentaires

17 avril 2019

Martine Boucher

Es t'il prévu dans un avenir plus ou moins près que Amos est son Parc à chiens ? Merci , une nouvelle residente .

18 avril 2019

Nancy Vallières

Avez vous penser que ses pa tout lmonde qui a les moyens de faire micropucé leur animaux que vont t’il faire

19 avril 2019

Mme Nolet

Je trouve que plus ça va plus cela vient dispendieux d'avoir des animaux de compagnie, l'obligation de micropucer les animaux domestiques ne devrait pas avoir lieu, si une personne veut le faire et bien c'est à elle de le décider et non à la ville.

19 avril 2019

Mélanie Lessard

Je trouve cela un peu exagéré. Par contre, peut-être que si tous les propriétaires d'animaux de compagnie agissaient avec respect, exemple, en ramassant quotidiennement et lors de balade en lieu public les excréments de leur animal, ou bien en s'assurant que leur animal ne detruit pas les biens d'autrui, entre autre chose,bien peut-être y aurait-t'il plus de tolérance et moins de frais municipaux exigés. C'est mon opinion.

22 avril 2019

Sylvie Milhomme

Combien coûte la micropuce ???

27 avril 2019

robert l

la micropuce vas nous couter 50 dollard é moi aussie je die que sa devrait etre les personne quil sont intéresser qui la prenne mes avec le fameux mere damos il est dacort et aussie il prolonge le contra de benji lui on lui téléphone ne répons jamais ne retourne pas ses apelle il ser a quoi

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média