Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 avril 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Amos vous raconte fait une place aux Abitibiwinnik

La 8e saison se déplace de juillet en août cet été

Amos raconte histoire

©gracieuseté - Jenny Corriveau

L’an dernier, plus de 1000 personnes ont assisté aux représentations d’<@BVi>Amos vous raconte son histoire<@$p> sur une 1re Avenue en chantier. Ici, on voit Dylan Perron, qui accompagne musicalement la troupe depuis sept ans.

HISTOIRE. Grands absents des sept premières saisons, les Abitibiwinnik trouveront enfin leur place dans Amos vous raconte son histoire, cet été.

C’est ce qu’ont annoncé les Productions du Raccourci, lors du lancement officiel de la 8e saison, le 24 avril, au Vieux-Palais. Le circuit théâtral historique présenté par Norauto Nissan déambulera plus tard dans les rues, soit du 28 juillet au 14 août, toujours du dimanche au mercredi.

«Pendant plusieurs années, il y a un pan de l’histoire de la colonisation qui avait été, disons… oublié. Dans ma toute première version, j’avais une histoire par rapport aux Algonquins, mais finalement, pour un paquet de raisons, ça n’a pas abouti», a rappelé l’auteure Véronique Filion, qui incarne aussi le personnage principal Amos DesEskers.

Il devenait toutefois primordial pour cette dernière de redonner aux premiers habitants de la région leur place dans l’Histoire. C’est devenu encore plus vrai quand John Mowatt, approché l’an dernier pour jouer dans la production Val-d’Or vous raconte son histoire, où Gabriel Commanda joue un rôle de premier plan, s’est commis pour cet été. «Il a tassé ses engagements pour venir jouer et incarner, avec quelques-uns de ses collègues, un pan de l’histoire oublié», a souligné Mme Filion.

Publicité

Défiler pour continuer

Recherche et réécriture

En plus de réécrire certaines scènes comme elle le fait chaque année, Véronique Filion s’affaire présentement à intégrer une relecture de l’histoire de l’arrivée et de l’installation des colons du point de vue des Abitibiwinnik. Un défi de taille pour l’auteure, puisqu’il existe bien peu d’écrits à ce sujet. Heureusement, elle a mis la main sur une recherche réalisée par deux chercheurs de l’UQAT en collaboration avec des aînés et des gens de Pikogan.

«L’objectif de cette recherche, qui devient un peu le mien, c’est de faire connaître le vécu des Abitibiwinnik, leurs perceptions et les relations d’entraide qu’ils ont eues lors de la colonisation de l’Abitibi. C’est vraiment là-dessus que je veux développer les nouvelles scènes», a fait valoir Véronique Filion.

«Il y a eu des rencontres et de l’entraide, mais c’est seulement dans le souvenir des aînés. Et ce souvenir-là, si on ne l’écrit pas, si on ne le joue pas, il va se perdre» - Véronique Filion

«J’ai très hâte de voir ça. Je suis très content qu’on puisse voir un volet autochtone, nous étions là au début. C’est sûr que je vais y aller cet été», a confié Bruno Kistabish, vice-chef du Conseil de la Première Nation Abitibiwinni.

D’autres nouveautés

Amos vous raconte son histoire proposera aussi d’autres nouveautés. D’abord, la quarantaine de comédiens locaux qui donnent vie à plusieurs personnages historiques arpenteront le nouveau centre-ville. Les trottoirs plus larges et sécuritaires ainsi que les avancées de trottoir permettront de bonifier le spectacle, notamment au niveau de la figuration.

Le directeur général des Productions du Raccourci, Bruno Turcotte, qui incarne aussi le premier maire Hector Authier, a présenté de nouveaux forfaits famille à 90 $ au lieu de 110 $ pour deux adultes et deux enfants. Amos vous raconte son histoire fait aussi maintenant partie du circuit historique de Tourisme Amos-Harricana. À l’achat d’un billet à prix régulier, un rabais s’appliquera sur d’autres lieux historiques et vice-versa.

Enfin, Bruno Turcotte a présenté trois nouvelles publicités vidéo réalisées par BOJO’s Film. Exclusives au web et au Cinéma Amos, celles-ci mettent en valeur les partenaires Norauto Nissan, Canadian Tire et Imprimerie Harricana. Enfin, le site amosvousraconte.com sera revampé et transactionnel.

 

La Ville renouvelle son appui jusqu’en 2021

Le maire suppléant Mario Brunet a profité du lancement de la 8e saison pour annoncer que la Ville d’Amos avait renouvelé son entente avec les Productions du Raccourci pour les trois prochaines saisons d’Amos vous raconte son histoire. La Ville a bonifié son aide financière qui passe de 25 000 $ à 30 000 $ par année. «On y croit beaucoup. On s’est toujours impliqués et on va continuer à le faire encore pour trois autres années. Notre appui vient consolider et rassurer les partenaires du circuit, qui connaît du succès année après année. On trouve que c’est une activité importante pour le tourisme et pour dynamiser notre centre-ville», avait indiqué le maire Sébastien D’Astous, lors de la séance du conseil du 15 avril.

Amos vous raconte - Norauto Nissan

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média