Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

30 avril 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Les minières de la région s’illustrent au gala de l’ICM

AB-ICM

©Photo Glencore Canada Mine Raglan

L’équipe de Glencore Canada Mine Raglan a reçu trois distinctions lors du gala annuel de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole.

L’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole a tenu son gala annuel le lundi 29 avril à Montréal. Glencore Mine Raglan s’est démarquée du lot en repartant avec trois distinctions

Mine Raglan, dont le bureau de soutien aux opérations est basé à Rouyn-Noranda, a notamment remporté le Prix Vers le développement minier durable (VDMD) – Engagement communautaire, grâce à son projet Tamatumani («second départ», en inuktitut). 

Implanté en 2008 dans la mine du Nunavik, le programme vise à attirer, retenir et former en emploi le plus d’employés inuits possible. «On offre des formations diversifiées directement au Nunavik, ce qui permet aux Inuits d’être formés sans avoir à s’expatrier», a expliqué la coordonnatrice des communications et des relations externes pour Mine Raglan, Céliane Dorval. 

Glencore a une vision à long terme pour la mine Raglan. «Nous voulons que chaque poste soit détenu par un Inuk, a rappelé Mme Dorval. Depuis l’instauration de notre programme, nous avons obtenu des résultats probants. À la fin du mois de mars 2019, nous comptions 251 employés inuits. Cela représente 22,5% de la main-d’œuvre à Raglan. Ce sont les meilleurs résultats jamais atteints.»  

Glencore Mine Raglan est également reparti avec la Sélection régionale – Québec Maritimes du prix John T. Ryan pour sa performance en santé et sécurité. Au cours des dernières années, la Société a amorcé un changement de mentalité sur cette question. L’emphase mise sur la prévention a semblé porter fruit. «Nous prônons la déclaration des incidents, a expliqué Mme Dorval. En 2018, en moyenne 100 actions de préventions ont été posées par jour. Nous voulons que nos employés se rendent compte que chaque geste peut avoir un impact sur eux, sur leurs collègues et sur les familles.» 

Le contremaître général au concentrateur, Darren Nathan, a été nommé Jeune leader de l’industrie minière. Au cours de la dernière année, il y a dû faire face à de nombreuses réorganisations au sein de son équipe tout en assumant différentes responsabilités. «Il a à peine 30 ans et il a su relever de nombreux défis au cours des derniers mois, a félicité Céliane Dorval. C’est un innovateur et il est très proactif; il veut toujours trouver nouvelles manières de faire les choses.»  

Lapa honorée 

La mine Lapa d’Agnico Eagle a remporté le prix John T. Ryan pour avoir affiché le plus faible taux d'accidents enregistré au cours de 2017-2018 sur une période de 200 000 heures de travail au Canada. 

«Pour nous, remporter un tel prix national, c’est comme gagner la coupe Stanley, a imagé Christian Goulet, directeur général du complexe LaRonde et ancien directeur de Lapa (2015-2018). C’est la plus grande reconnaissance qu’une mine peut recevoir pour la gestion en santé et en sécurité au travail. Juste pour être en lice, votre taux de fréquence d’accidents doit être plus qu’excellent. Vous devez idéalement atteindre une fréquence d’accidents de zéro dans votre installation, et je suis fier d’affirmer que c’est exactement ce que nous avons pu accomplir à Lapa au cours des deux dernières années.» 

Bryan Coates dans la Confrérie 

Le président de Redevances aurifères Osisko, Bryan Coates, a par ailleurs été intronisé à la Confrérie de l’ICM. Celle-ci vise à faire reconnaître les membres qui se sont particulièrement distingués par leur apport au sein de l’industrie. Cette distinction est attribuée pour le reste de la vie des récipiendaires. 

M. Coates compte plus de 30 années d’expérience et assume la présidence de Redevances aurifères Osisko depuis juin 2014. Au cours de sa carrière, il a, entre autres, occupé les fonctions de vice-président aux finances et chef de la direction financière à la Corporation minière Osisko (2007-2014) ainsi que de chef de la direction financière chez Iamgold (2006-2007), Cambior Inc. (2001-2006) et Cia Minera Antamina (1998-2001). 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média