Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 mai 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Justin Robidas: plus qu’un second violon derrière Josuha Roy

Justin Robidas - Cantonniers de Magog

©gracieuseté - Hockey Canada/Matthew Murnaghan

Justin Robidas a terminé au premier rang des pointeurs de la dernière Coupe Telus.

HOCKEY JUNIOR - Maintenant que l’on sait que les Foreurs parleront officiellement aux 2e et 6e rangs lors du prochain repêchage de la LHJMQ, Le Citoyen s’est prêté à l’exercice de vous présenter, au cours des prochaines semaines, cinq espoirs qui pourraient revêtir l’uniforme vert et or sur la scène du Centre Vidéotron. Pour ce premier texte, on jette un œil sur Justin Robidas des Cantonniers de Magog.

Fils de l’ex-défenseur Stéphane Robidas, l’attaquant originaire de l’Estrie a été un des gros catalyseurs de l’attaque des Cantonniers durant cette saison. Ses 53 points en 35 matchs réguliers représentent le huitième meilleur total dans toute la ligue midget AAA, en plus d’en avoir ajouté 22 en 14 parties lors des séries de la Coupe Jimmy-Ferrari. 

Le joueur de 5’7’’ et 160 livres a également eu la chance d’être le capitaine de la formation québécoise qui a remporté la médaille d’or aux derniers Jeux du Canada en février, une première depuis 1987. Durant cette compétition, Robidas avait amassé 10 points en six duels. 

Dauphin de Roy? 

Publicité

Défiler pour continuer

Si plusieurs s’entendent pour dire que Joshua Roy des Chevaliers de Lévis, devrait atterrir à Saint John au premier rang, Robidas semble avoir cimenté sa place comme successeur de celui-ci sur la liste. 

Lors de la Coupe Telus qui vient de se terminer, Robidas a été fumant pour les siens alors qu’il a fini le tournoi comme meilleur buteur (7) et pointeur (13) et ainsi mener les siens à une médaille d’argent contre les Young Nationals de Toronto. 

«En terme de talent, il y a peut-être Peter Reynolds qui pourrait brouiller les cartes entre lui et Roy, mais il y a des chances qu’il ne vienne pas jouer dans la LHJMQ. Je pense qu’on peut mettre un peu d’argent sur Robidas au deuxième rang», a affirmé le dépisteur-chef de HockeyProspect.com, Jérôme Bérubé. 

Parmi les qualités du porte-couleurs des Cantonniers, ce dernier a vanté l’intelligence, la vitesse et l’éthique de travail de Robidas. 

«C’est un gars qui est présent chaque soir. Il n’excelle pas juste en zone offensive et il est quand même très complet. Il n’a pas de gros défaut dans son jeu. La seule chose qu’on pourrait qualifier de ‘’bémol’’ est sa taille, mais il ne peut rien faire contre ça», a ajouté Bérubé. 

Un Cantonnier de plus 

Doubles champions du circuit Lévesque, les Cantonniers de Magog ont vu quelques-uns des anciens coéquipiers de Robidas être sélectionnés par les Foreurs lors de l'été 2018. Ces derniers pourraient encore être séduits par le programme magogois. 

«Félix Potvin est un des bons entraîneurs dans le midget AAA. Ils ont connu beaucoup de succès depuis deux ans et de bons joueurs proviennent de là», a signifié le dépisteur-chef. 

Le parcours de Robidas ressemble légèrement à celui d’un autre produit de la formation magogoise, soit Patrick Guay du Phoenix de Sherbrooke. 

Sans être le plus imposant sur la glace, ce dernier avait été un des meilleurs joueurs de son club midget AAA avant d’être sélectionné au cinquième rang au repêchage 2018 et d’amasser 36 points à sa première saison dans le circuit Courteau. 

«Je ne pense pas que son gabarit va lui nuire dans le junior majeur. Toute l’année, j’ai parlé avec d’autres dépisteurs et on parlait souvent de [Patrick] Guay et qu’il a réussi à avoir une bonne saison à 16 ans. De plus, on était pas mal tous d’accord que Robidas est une coche devant Guay», a précisé Jérôme Bérubé.

Commentaires

9 mai 2019

Normand Gregoire MAGOG

»»»»***** UN GROS *MERCI* aux depisteurs de bien dire qu'avec l'entraineur ***** (FELIX POTVIN) ***** il n'y a pas d'erreur, les joueurs deviennent des gros cannons pour foncer dans un avenir prometteur voila c'est mon opignon MERCI

10 mai 2019

Daniel Donteau

Par contre, ce n'est pas tous les dépisteurs qui ont Joshua Roy premier sur leur liste. Puis selon les nombreuses rumeurs, Saint John est un club qui n'a pas Joshua Roy en premier. De plus, selon ces mêmes rumeurs, Saint John avait déjà une entente "secrète" avec Peter Reynolds qui renoncerait à la NCAA pour aller jouer avec les Sea Dogs. D'où la nouvelle sorti hier par le journaliste de TVA Michaël Lalancette que Saint John serait prêt à écouter les offres pour échanger ce premier choix. La seule problématique pour eux, c'est qu'on entend aussi, que peut-être que Moncton, qui ont le 3e choix, pourrait repêcher Peter Reynolds s'il est disponible à ce moment-là. Donc, en bref, cette année, on va avoir tout un suspense pour les premiers choix et les tractations des équipes d'ici ce repêchage.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média