Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 mai 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Route 111 : le MTQ prévoit des mesures contre les inondations

Inondation Route 111

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Certains automobilistes attendent jusqu’à deux heures pour traverser le tronçon inondé de la route 111 à Sullivan.

Alors que le temps d’attente pour les automobilistes ne cesse d’augmenter sur la route 111 dans le secteur de Sullivan, le ministère des Transports (MTQ) a confié aux médias qu’il annoncera sous peu des mesures qui seront prises en collaboration avec la Ville de Val-d’Or pour rectifier la situation.

«Le MTQ planche avec nos équipes sur une solution d’urgence», indique le maire Pierre Corbeil. 

Le week-end dernier, sur les réseaux sociaux, plusieurs citoyens assuraient avoir attendu jusqu’à deux heures pour pouvoir traverser le tronçon inondé. 

 «Je partage la frustration et je comprends l’impatience des gens, ajoute le maire de Val-d’Or. J’inviterai tout de même la population à circuler au ralenti dans ce secteur, car lorsqu’on y va rapidement, ça fait des vagues et ça déplace les cônes. De plus, un véhicule qui est bas risque d’être endommagé et de faire une panne en plein milieu du chemin.» 

De plus, M. Corbeil conseille aux citoyens d’utiliser le covoiturage pour aider à rendre la circulation plus fluide. 

«Pour essayer de réduire le nombre de véhicules, on pourrait envisager le covoiturage. Ce qui est particulier, pour l’avoir observé à quelques reprises, c’est qu’il n’y a toujours qu’un seul passager par véhicule. Ça prend plus de temps.» 

Le premier magistrat invite également les automobilistes à faire preuve de respect à l’égard des employés du MTQ qui sont sur place. 

«Ne vous en prenez pas au personnel qui est là pour assurer votre sécurité et celle des autres utilisateurs», demande-t-il. 

De plus, le chemin de la traverse de St-Edmond, qui était une route de détour, est aussi fermé en raison d’une inondation. 

Une année exceptionnelle 

Cela fait plusieurs années qu’on n’avait pas remarqué autant d’eau sur la route 111 au printemps. 

«L’eau est exceptionnellement plus haute qu’elle ne l’a jamais été au cours des 30 dernières années, estime Pierre Corbeil. On est habitués qu’il y en ait dans ce secteur-là, mais jamais à ce point.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média