Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 mai 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Avancées aux projets Gladiator, Barry et Moroy de Bonterra

L’usine Urban-Barry devrait tripler sa capacité

AB-Bonterra avancees

©Photo Ressources Bonterra

Bonterra envisage de tripler la capacité de traitement de son usine Urban-Barry, ce qui la ferait passer de 800 à 2400 tonnes de minerai par jour.

Ressources Bonterra travaille activement à la préparation du rapport technique et au calcul des ressources pour les projets Gladiator, Barry et Moroy, dans le camp minier de Lebel-sur-Quévillon. 

Au cours du trimestre qui s’est terminé le 28 février, Bonterra a procédé à diverses activités d’exploration à Gladiator, Barry et Moroy. Selon les informations transmises par voie de communiqué, le 1er mai, 15 947 mètres ont été forés au total. 

À Gladiator, 9226 mètres de forage ont été effectués. Cela a permis d’ajouter 200 mètres latéralement à la zone Rivage et 250 mètres à la zone Barbeau. Les deux zones sont ouvertes latéralement et en profondeur. Les forages ont également permis de confirmer que les zones Main et Nord demeurent ouvertes en profondeur. Une foreuse est présentement active dans la zone Titan. De l’or a pu être observé sur des carottes prélevées dans cette zone. 

Du côté de Barry, 2902 mètres ont été forés sous terre à partir du niveau 100. Ces forages ont permis de confirmer la présence de plusieurs zones aurifères. Toutes les zones du projet Barry restent ouvertes en profondeur et latéralement. 

Pour Moroy, 3819 mètres ont été forés sous terre. Les résultats démontrent la continuité des zones M1 et M2. 

15 000 mètres de plus 

Au cours des prochains mois, la préparation des calculs de ressources et des rapports techniques pour les projets Barry, Gladiator et Moroy sera réalisée par une firme externe. Environ 15 000 mètres de forages supplémentaires sont également prévus aux trois endroits pour vérifier des zones à l’extérieur de celles déjà connues. 

Tripler la capacité de l’usine 

Par ailleurs, Bonterra est sur le point de terminer l’étude d’impact environnemental afin d’agrandir l’usine de traitement Urban-Barry à Desmaraisville. La capacité de traitement actuelle est de 800 tonnes de minerai par jour, et la société voudrait la tripler pour atteindre 2400 tonnes par jour. L’usine serait ainsi en mesure de traiter le minerai des différents projets de Bonterra dans le camp minier de Lebel-sur-Quévillon et même prendre en charge, à forfait, celui de dépôts satellites d’autres sociétés. 

Bonterra a aussi mandaté une firme qui doit prévoir l’augmentation de la capacité du parc à résidus. Celui-ci devra accueillir 10 millions de tonnes de résidus supplémentaires sur une période de 12 ans. 

Commentaires

21 mai 2019

Lionel fontaine

Envisagez vous dengager des mineurs sous terre prochainement???

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média