Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

14 mai 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Retourner à l’école, la meilleure décision de Sarah

Sarah Hamel

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Sarah Hamel, lauréate 2019 de la bourse Prestige remise au Gala de la formation générale des adultes de la CSOB.

Sarah Hamel ne regrettera jamais d’être retournée à l’école, plusieurs années après l’avoir abandonnée.

«La meilleure décision de ma vie!», a lancé la jeune femme de 27 ans, qui a tellement bien réussi son retour en classe qu’on lui a décerné la bourse Prestige, honneur suprême du Gala annuel de la formation générale des adultes de la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois, mardi après-midi au Théâtre Télébec de Val-d’Or.

Ce prix vise à récompenser un ou une élève de la formation générale des adultes pour son cheminement scolaire exceptionnel, sa persévérance, sa détermination et son assiduité. «C’est une grosse surprise, les efforts sont récompensés!», s’est exclamée la lauréate, une étudiante du Centre L’Horizon de Val-d’Or qui prévoit terminer son secondaire 5 l’automne prochain pour entrer au Cégep à l’hiver 2020, afin d’amorcer des études en comptabilité.

Parcours atypique

Sarah Hamel a accepté de nous partager son parcours atypique pour démontrer qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire et pour réaliser ses rêves. «J’ai lâché l’école à 19 ans, en secondaire 3, pour travailler à temps plein comme serveuse et aussi parce que je n’aimais pas l’école, a-t-elle raconté.

«Mais comme je ne me voyais pas être serveuse toute ma vie et que je commençais à tourner en rond, j’ai repris l’école au pré-secondaire l’an passé (en 2017-2018), deux soirs par semaine pour continuer à travailler à temps plein, avant de poursuivre l’école à temps complet cette année, a signalé Sarah. J’ai encore toute ma vie devant moi, j’ai hâte de commencer le Cégep, je trouve important de m’instruire et d’avoir un emploi permettant d’accéder à des avantages sociaux», a-t-elle ajouté.

Le bon choix

Maman d’une petite fille de 6 ans, Sarah Hamel est tout à fait convaincue qu’elle a fait le bon choix en retournant aux études et qu’elle sera à sa place en comptabilité. «J’aime l’argent et j’aime compter!, mentionne-t-elle en souriant. Au début, ma petite trouvait ça drôle de voir sa maman aller à l’école, mais ça lui fait comprendre l’importance des études», a souligné Sarah.

Elle suggère donc chaleureusement à quiconque de faire la même chose s’il en a la chance. «Ça vaut vraiment la peine, car tout est possible quand on le veut. Il s’agit de ne pas reculer, soutient Sarah. De plus, nous sommes tellement bien supportés (à la formation générale des adultes), les professeurs sont là pour nous aider à réussir.»

À ceux qui hésiteraient encore, le message est passé.

 

50 ÉLÈVES HONORÉS

En tout, près de 50 élèves des centres L’Horizon de Val-d’Or, La Concorde de Senneterre et le Trait-d’Union de Malartic ont été honorés au Gala de la formation générale des adultes de la CSOB, à commencer par Olivia Esther Driver Lamontagne, Jérémie Lafleur Germain, Herbert Grate III, Karine Lachance, Alex Lafrenière-Moreau, Mathieu Pageau et Serge Paré, tous récipiendaires d’une bourse Excellence.

William Bettey Lyrette, Kalyna Gamache et Audrey Lacourse ont pour leur part reçu des bourses Implication, tandis que Justin Bruneau, Pier-Ann Landry, Joël Labrie et Joseph Otter recevaient des bourses Persévérance. Des bourses Coup de cœur ont aussi été remises par chaque enseignant, alors que le Club Richelieu-Fontaine a souligné le travail en écriture de plusieurs élèves avec son projet «Fontaine de mots».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média