Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

15 mai 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Cameron Whynot prêt à faire des flammèches dans la LHJMQ

Cameron Whynot - Challenge Gatorade

©gracieuseté - LHJMQ/Vincent Ethier

Cameron Whynot pourrait constituer le plus beau talent des Maritimes dans ce repêchage 2019.

HOCKEY JUNIOR - Un des plus beaux espoirs originaires des Maritimes avec Peter Reynolds, le défenseur Cameron Whynot a le potentiel pour devenir un des défenseurs les plus spectaculaires de la LHJMQ au cours des prochaines années.

Répertorié au quatrième rang par la Centrale de soutien au recrutement (CSR) derrière Joshua Roy, Justin Robidas et Peter Reynolds, Whynot pourrait être un choix intéressant si les Foreurs ont la chance de lui mettre la main dessus avec le sixième choix au total. Selon Matthew Crowell, dépisteur spécialisé dans la région des Maritimes, ce n’est pas impossible qu’une telle chose puisse arriver. 

«Je le vois être un choix dans le top 10. C’est dur de faire une prédiction aussi rapidement, puisque certains joueurs peuvent descendre tandis que d’autres peuvent gagner quelques rangs. Au sixième rang, on ne sait jamais. C’est vraiment au choix des directeurs généraux, mais je le vois gagner quelques rangs», a-t-il mentionné. 

Ayant déjà un physique très attrayant pour un arrière moderne (6’2’’, 181 lbs), le Néo-Écossais est perçu comme le meilleur hockeyeur de sa position à être éligible pour le repêchage de la LHJMQ. 

Celui qui a eu l’opportunité de jouer dans la catégorie midget dès l’âge de 14 ans avec les Wildcats de Valley a maintenu une moyenne supérieure à un point par match cet hiver alors qu’il a amassé 13 buts et 40 points en 35 rencontres, un sommet chez les défenseurs dans la ligue midget AAA de la Nouvelle-Écosse. 

En plus d’avoir été nommé défenseur de l’année de la ligue, il a eu la chance de porter le «C» de capitaine pour sa province lors des plus récents Jeux du Canada. 

Patineur de grande qualité 

Doté d’un sens offensif aiguisé, le jeune tout juste âgé de 16 ans se démarque surtout pour la qualité de son coup de patin. Fluide, rapide et agile, ce dernier n’hésite jamais à joindre l’attaque et permettre à son équipe d’attaquer en surnombre. 

«C’est un défenseur fort physiquement avec un très bon sens du hockey en plus d’être un excellent patineur. Même s’il est pris un peu hors position en attaque, sa vitesse lui permet de reprendre sa place rapidement. Il mérite vraiment sa position au classement des recruteurs», a exprimé le dépisteur Matthew Crowell, qui compare les qualités offensives de Whynot à celles d’Erik Karlsson. 

Toujours selon lui, le natif de Kentville pourrait avoir un impact presque immédiat avec l’équipe qui le repêchera. Un parallèle pourrait être tracé avec Lukas Cormier des Islanders de Charlottetown, qui a terminé sa saison de 16 ans avec 15 buts et 36 points avec la formation de l’Île-du-Prince-Édouard. 

«Entre le midget et le junior, c’est certain qu’il y a une période d’ajustements à traverser. Dès qu’il sera confortable, ça ne pourrait pas prendre de temps avant qu’il soit un élément-clé», pointe le dépisteur. 

Toutefois, comme tout jeune joueur, la constance sera un défi à surmonter à son arrivée dans le circuit Courteau. Pour Crowell, Whynote devra garder ses pieds constamment en mouvement lorsqu’il n’est pas en possession de la rondelle s’il veut être le plus efficace possible en zone défensive. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média