Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

24 mai 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

La Canadian Premier Junior Hockey League vise Senneterre

Aréna Senneterre

©gracieuseté - Ville Senneterre

Les associations qui utilisaient déjà l’aréna de Senneterre ne seront pas pénalisées par la venue d’une équipe de la CPJHL.

HOCKEY - Dans une intention de faire une expansion vers l’Est, la Canadian Premier Junior Hockey League (CPJHL) a approché les dirigeants de la ville de Senneterre pour y implanter une équipe pour la saison 2019-2020.

Une rencontre d’informations s’est tenue mercredi soir à la salle du conseil de ville afin de voir l’intérêt de la population et si la viabilité de ce projet est faisable. 

Selon le coordonnateur aux loisirs de la municipalité, Félix Leblond, la ligue viserait Senneterre puisqu’aucune équipe après la catégorie midget n’y est présente pour le moment. 

«La ligue juge qu’on a une position géographique favorable puisqu’on est la ville avec le plus grand nombre d’habitants n’ayant pas de club d’élite. Amos a les Forestiers, La Sarre a les Conquérants, Val-d’Or a les Foreurs, Rouyn-Noranda a les Huskies et Ville-Marie a les Pirates», a expliqué M. Leblond, qui croit également que les heures de glace favorables de la municipalité ont pesé dans la balance. 

En plus de la ville abitibienne, Mont-Laurier a aussi été approché par les dirigeants de la CPJHL dans l’optique d’accueillir un nouveau club. Dans un scénario idéal, le circuit pourrait réunir Senneterre, Maniwaki, Mont-Laurier, Shawville et Smith Falls (une heure au sud d’Ottawa) dans la même association, ce qui pourrait limiter quelque peu les grands déplacements. 

Mandaté pour faire progresser l’idée, le propriétaire des Mustangs de Maniwaki, Éric Gauthier, a démontré beaucoup de positivisme à la suite de la rencontre de mercredi révélant qu’il «croyait à 100%» qu’il y aurait une équipe à Senneterre l’hiver prochain. 

À la table à dessin 

Un groupe de travail a été créé pour s’occuper de trouver des joueurs, du financement tandis que la municipalité servira de pivot et de messager. Ceux-ci ont jusqu’à la mi-juillet pour prendre une décision quant à la création du nouveau club. Dans un monde idéal, celle-ci pourrait voir le jour dès cet automne, mais pourrait toujours attendre une année de plus advenant un manque de temps pour régler tous les détails. 

En plus de trouver du financement, les joueurs et un nom d’équipe, les gens en place devront aussi trouver un commanditaire pour le transport de l’équipe. 

«Dans une petite ville, tout le monde connait tout le monde. On pourrait demander à quelqu’un qui fait le transport scolaire ou louer le parabus vu qu’il n’est pas utilisé la fin de semaine. Il y a toujours des parents qui suivent les jeunes, même dans le junior», proposait M. Gauthier. 

Impacts plus que sportif 

En plus de permettre à des joueurs voulant continuer le hockey élite de poursuivre leur passion, Félix Leblond estime que la municipalité pourrait bénéficier des retombées de la nouvelle équipe. 

«Sur un calendrier de 44 matchs, 17 seront disputés ici. Ce qui fait en sorte qu’il y aura 17 événements supplémentaires à l’aréna. Ce qui veut dire que le hockey mineur qui gère le restaurant va faire plus d’argent, les gens vont arrêter faire le plein au Shell, dormir dans les motels et prendre une bière après le match. C’est un élément quand même majeur pour une petite communauté comme la nôtre et ce n’est pas négligeable. Donc, c’est certain que des commerçants sont intéressés et voient un potentiel économique à tout cela», a pointé le directeur des loisirs. 

Toutefois, celui qui s’occupe également de gérer l’aréna s’assure que la venue d’une concession de la CPJHL ne tassera pas les autres groupes qui utilisent la glace. 

«Quand j’ai donné mon accord au directeur général de la Ville, j’ai décidé que ce soit un projet complémentaire aux organismes déjà en place. Il ne faut pas que ça ait un impact négatif pour nos associations locales comme le hockey mineur, le patin artistique ou les ligues sociales adultes». 

La CPJHL, en bref 

La Canadian Premier Junior Hockey League (CPJHL) est un circuit junior créé en 2016 qui regroupait huit équipes à travers le sud-est de l’Ontario et dans l’ouest du Québec (Maniwaki). Permettant à des jeunes de 16 à 20 d’y jouer, le circuit sanctionné par la «United Hockey Union» sert de tremplins pour les jeunes qui souhaitent faire le saut dans les collèges américains. Les Stallions d’Essa sont les doubles champions en titre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média