Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

24 mai 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

MRC Abitibi: début de la collecte des matières organiques

Compostage bac brun Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le bac brun a été distribué en avril aux citoyens d’Amos.

MUNICIPAL. La collecte des matières organiques débutera ces jours-ci dans les 12 municipalités et territoires de la MRC Abitibi qui utilisent la plateforme de compostage.

Celle-ci entrera en fonction le 27 mai, date à laquelle la Ville d’Amos commencera la cueillette du bac brun. Elle sera suivie par Champneuf et La Morandière le 29 mai, Preissac le 30 mai et Trécesson le 31 mai.

Les municipalités de Berry et de Launay ainsi que le TNO Lac-Chicobi (Guyenne) leur emboîteront le pas le 3 juin. Saint-Dominique-du-Rosaire (4 juin), Sainte-Gertrude-Manneville (6 juin) et Saint-Mathieu-d’Harricana (7 juin) suivront ensuite le mouvement. La Motte n’a pas encore déterminé la date du début de sa collecte.

Des séances d’information ont toujours lieu dans certaines municipalités. On peut trouver les dates ainsi que les renseignements sur ce qui peut être mis dans le bac brun sur le site du Bottin vert de la MRC (bottinvert.mrcabitibi.qc.ca).

Un mois de retard

D’abord prévu à la fin du mois d’avril, le début de la collecte des matières organiques a été repoussé d’un mois par la MRC en raison de la neige accumulée sur la plateforme de compostage.

«Il y avait trois dalles de béton à faire. On en avait une de faite à l’automne. Ils sont prêts à couler les deux autres, mais les usines de béton ne sont pas encore ouvertes. Ils vont faire ça dans les premiers travaux. Mais on peut accumuler des matières organiques sur la première dalle sans problème. On avait repoussé le début de la collecte d’un mois parce que la dalle était pleine de neige. Elle était protégée par un plastique pour le premier hiver et on ne voulait pas payer des frais supplémentaires», a précisé le maire d’Amos Sébastien D’Astous, en répondant aux questions d’un citoyen, à la séance du conseil du 22 mai tenue dans le quartier Saint-Maurice-de-Dalquier.

La volonté de Québec

La MRC Abitibi a reçu en 2015 une aide financière de 705 244 $ du ministère de l’Environnement de la Lutte contre les changements climatiques pour réaliser la construction de la plateforme de compostage, un projet de 2,7 M $. La volonté de Québec est de bannir d’ici 2020 l’enfouissement des matières organiques.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média