Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

27 mai 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Le jury conquis par les haïkus de Denis Paquet

Prix Littéraire Abitibi Paquet

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Denis Paquet reçoit le Prix littéraire des mains de Mario Brunet, maire suppléant d’Amos, alors que la Bourse des libraires lui est remise par Julie Letarte et René Cantin, de la Papeterie Commerciale d’Amos, ainsi que Ginette Vézina, présidente du Comité du Prix littéraire.

LITTÉRATURE. Les membres du jury ont littéralement été conquis par les images vivantes et l’émotion très forte des écrits de Denis Paquet, à qui ils ont remis le Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue le 25 mai, lors du Salon du livre à Amos.

L’auteur de Nédelec, au Témiscamingue, a reçu du même coup la Bourse des libraires de 1500 $ remise par sept librairies de la région, pour son recueil intitulé Natures modifiées. Seize participants ont soumis un recueil de 49 haïkus classiques. Ils devaient respecter les exigences de la catégorie. Le haïku est une forme japonaise de poésie très concise de 17 syllabes en trois vers (5-7-5).

«Nous avons abordé ces textes avec beaucoup de sérieux et d’humilité et avons constaté rapidement que la tâche ne serait pas facile. Tous avaient un charme bien particulier qui ne nous laissait pas indifférentes. Que ce soit par leur couleur exotique ou locale, par leur côté irrévérencieux ou sage, tous ont su plaire à l’une ou à plusieurs d’entre nous. Merci aux écrivains, poètes, haïkistes, qui nous ont procuré tant d’images magnifiques et d’instants d’éternité», a déclaré Isabelle Boutin, porte-parole du jury complété par Louise Bouchard, Jocelyne Gagnon, Louise Leboeuf et Francine Plante.

Le jury a fait valoir que «l’auteur dont l’imagination est intense, nous fait ressentir les natures modifiées à tout moment. Il saisit l’instant, au présent. Les images sont vivantes et l’émotion très forte».

Publicité

Défiler pour continuer

La surprise totale

Le principal intéressé s’est avéré le premier surpris d’avoir remporté le concours littéraire régional, lui qui en était à ses premières armes dans ce genre littéraire très rigoureux sur la forme. «Je suis sans mot. C’est difficile d’écrire des haïkus, très difficile. On met beaucoup de temps là-dessus, donc c’est une grande gratification, merci, a-t-il d’abord déclaré en allant chercher son prix.

En entrevue, Denis Paquet a précisé qu’il venait applaudir ceux qui allaient gagner. «Je suis un amateur. C’est la première fois que j’écris des haïkus, mais j’y ai mis trois mois quand même. C’est un travail de respect du 5-7-5. C’est très encadré. J’ai envoyé mon manuscrit et je n’étais même pas certain que c’était bon», a confié cet ancien animateur de radio qui a aussi enseigné le français aux immigrants.

Une partie du recueil de Denis Paquet sera bientôt disponible sur le site prixlitteraire-at.ca.

La mention à Israël Morin

Le jury a décerné la Mention Télé-Québec à Israël Morin, de Val-d’Or, pour son recueil La forme du passage. Le jury a souligné «les images marquantes et fortes ainsi que les expressions poussées et recherchées» du travail de l’auteur. La coordonnatrice régionale de Télé-Québec, Josée Lacoste, lui a remis une bourse de 500 $.

Le conte en 2020

Ginette Vézina, présidente du Comité du Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue, a dévoilé que le concours de l’édition 2020 portera sur le conte. Les détails seront dévoilés à l’automne dans les médias et sur le site prixlitteraire-at.ca.

Prix littéraire mention Morin

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Israël Morin a reçu la mention Télé-Québec des mains de la coordonnatrice régionale Josée Lacoste. Ils sont entourés de Ginette Vézina et des membres du jury présentes à la remise.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média