Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

28 mai 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Le voyage littéraire d’Andrée-Anne Brunet

Andrée-Anne Brunet

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Andrée-Anne Brunet était ravie de pouvoir présenter son tout premier livre dans sa ville natale, Val-d’Or, le 27 mai dernier.

La Valdorienne Andrée-Anne Brunet a lancé, le 27 mai dernier à La Cabane, son tout premier roman à saveurs de voyages, d’aventures et de quête de soi: Ne pas toucher s’il vous plaît.

Publié chez Libre Expression, ce récit suit les aventures de Clara, qui part pour la première fois seule en voyage au Bélize, alors que son conjoint est retenu au Canada par le travail. 

Le goût de l’aventure du personnage principal, bien qu’elle remette plusieurs fois en question si elle doit partir en solo ou non, provient sans équivoque d’Andrée-Anne Brunet, qui parcourt le monde chaque année. 

«Plus je peux être dépaysée, mieux c’est, lance l’écrivaine qui habite désormais Montréal. Ça permet vraiment de déconnecter et de découvrir d’autres cultures. Je pars toujours en voyage au moins une fois par année.» 

Clara, pour sa part, fera face à diverses situations qui l’amèneront à remettre en question son couple et elle-même. 

«Elle va vraiment hésiter à partir seule, explique Andrée-Anne Brunet. Pour elle, la solution simple et sécurisante, ça serait d’annuler complètement le voyage. Pourtant, quelque chose la pousse à aller jusqu’au bout de ses plans.» 

Adultère 

Parmi les nombreuses remises en question de Clara, son couple en fera partie. 

«Elle n’est pas nécessairement malheureuse avec son amoureux, mais elle réalise qu’il lui manque peut-être quelque chose pour qu’elle soit vraiment heureuse, indique Andrée-Anne Brunet. Elle fait des rencontres, et, ultimement, la question de l’adultère arrive.» 

Durant ses nombreux voyages, l’auteure s’est rapidement rendu compte que plusieurs touristes n’hésitent pas à avoir une double vie. 

«Lorsque tu es dans un autre pays, tu peux carrément t’inventer une nouvelle vie, croit-elle. J’en ai vu, moi, des personnes qui se laissaient plus aller en voyage (sans nécessairement tomber dans l’infidélité), alors je trouvais ça intéressant que Clara soit confrontée à ce genre de réalité.» 

Encore aujourd’hui, l’adultère est un sujet très tabou. Pourtant, pour Andrée-Anne Brunet, le personnage de Clara n’est pas moins attachant même si elle songe à aller voir ailleurs. 

«Je crois que les opinions des lecteurs seront évidemment différentes des choix de Clara, mais, au final, je crois que tout le monde peut en finir à se poser les mêmes questions qu’elle, souligne la Valdorienne. Même si on ne pense pas du tout comme le personnage, on peut se retrouver à travers ses remises en question.» 

D’ailleurs, de nombreux lecteurs ont confié à l’écrivaine que ce récit les avait menés à aborder la question de l’infidélité avec leurs amis ou leur conjoint. 

«Je trouve ça super intéressant que ça amène les gens à se questionner après la lecture, assure Andrée-Anne Brunet. Il faut dire que la limite pour franchir le cap de l’adultère est différente pour tout le monde, alors que des couples en discutent après avoir lu mon livre, je trouve ça génial.» 

Ne pas toucher s’il vous plaît est disponible en librairie depuis le 17 avril dernier. 

Un rêve devenu réalité 

Pour Andrée-Anne Brunet, ce livre représente plus qu’une nouvelle carrière d’écrivaine. En réalité, il s’agit d’un rêve que l’animatrice de radio caressait depuis toujours. «J’ai toujours adoré l’écriture et la lecture, souligne-t-elle. Ces derniers temps, j’ai décidé de me lancer dans ce qui me faisait un peu plus peur et dans des projets dont je rêvais depuis longtemps.» Elle a d’ailleurs procédé à la rédaction de son manuscrit en secret pour ne pas être influencée par ses proches, mais aussi un peu par gêne. «Je ne m’assumais pas trop au début, avoue-t-elle en riant. J’ai fini par en parler à mon conjoint, car disons que ça devenait étrange de me voir passer autant de temps devant l’ordinateur!»  

Ce qui est certain, c’est que le succès de Ne pas toucher s’il vous plaît a véritablement donné des ailes à Andrée-Anne Brunet, qui prévoit déjà l’écriture d’un deuxième roman. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média