Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

03 juin 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Val-d’Or amasse plus de 42 000 $ avec le Relais pour la vie

Relais pour la vie

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Des survivants du cancer de tous les âges ont foulé le circuit du Relais pour la vie, le 31 mai dernier.

Une soixantaine de participants, composé de survivants du cancer, d’aidants naturels et de proches, ont permis d’amasser plus de 42 500 $, le 31 mai dernier, à l’occasion du Relais pour la vie à Val-d'Or.

L’événement, qui a attiré près d’une centaine de marcheurs au total (l’organisation estime que plusieurs visiteurs non-inscrits sont venus sur place pour se joindre aux participants), a encore une fois atteint l’objectif fixé par la Société canadienne du cancer. 

«On visait 35 000 $, explique Samuel Grenier, agent de développement pour la Société dans la région. Le matin du Relais, on enregistrait 42 500 $ d’amassés. Mais puisque des dons ont été faits durant la journée, on doit recomptabiliser le tout pour revoir le montant final.» 

Le Relais pour la vie, qui se déroulait à la Place Agnico Eagle, a notamment été animée par des prestations de Zumba et de la musique. 

Comme chaque année, les participants ont marché de 19h à 7h en mémoire des disparus et des personnes qui se battent contre un cancer. 

De plus, 1400 lampions ont été vendus et disposés sur le trajet des marcheurs. 

Relais pour la vie val-d'or

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Plus de 1000 lampions ont été vendus cette année.

Un essoufflement national 

«Il y a 10 ou 15 ans, il n’y avait pas autant d’événements semblables au Relais, estime Samuel Grenier. La population pouvait choisir entre 3 ou 4 causes. Désormais, il y a des tonnes de marches ou de courses.» 

Seulement à Val-d’Or, il y avait le Défi Iamgold et la Course du Prospecteur dans la même période que le Relais pour la vie. 

«Les gens donnent quand même pour notre cause, mais avec tous les choix qu’il y a maintenant, on se rend compte qu’il y a un essoufflement au niveau de la province, mais aussi du pays tout entier pour le Relais», ajoute M. Grenier. 

«On pourrait avoir des ballons et une fanfare, mais je ne pense pas que ça changerait nécessairement les choses. Oui, nous n’avons pas autant de participants qu’il y a quelques années, mais nous pouvons quand même être satisfaits et fiers de cette édition», conclut Samuel Grenier. 

Relais pour la vie 2019 cancer survivant marche val-d'or communauté soutient

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les spectateurs ont applaudi avec enthousiasme les survivants qui ont ouvert la marche, comme le veut la tradition du Relais pour la vie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média