Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

04 juin 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

La Maison des jeunes bientôt reconstruite à Amos

Maison des Jeunes Amos Incendie

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Maison des jeunes d’Amos présentera bientôt son projet de reconstruction.

JEUNESSE. Rasée par les flammes en juillet 2018, la Maison des jeunes d’Amos renaîtra bientôt de ses cendres.

La présidente Monique Dessureault et la coordonnatrice Kate Dessureault l’ont confirmé lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme, tenue le 3 juin. Le nouvel édifice sera érigé tout près de l’ancienne.

«On n’a pas encore fait la pelletée de terre officielle, mais ça s’en vient. C’est un projet d’envergure. Plusieurs partenaires ont été approchés pour le réaliser un peu sous la forme d’un donnez au suivant. On parle d’une maison des jeunes 2.0. Le design intérieur et extérieur sera très différent. On retrouvera la même superficie que l’ancienne maison, mais avec l’ajout d‘une aire de jeu intérieure qui pourra aussi servir à d’autres organismes communautaires», a indiqué Kate Dessureault à la cinquantaine de jeunes et parents présents.

Appui de la Ville

La Maison des jeunes consacrera son retour d’assurances pour l’incendie (153 000 $) au projet. Elle obtient aussi l’appui financier de la Ville d’Amos, qui a prévu 147 000 $ à son budget 2019. Il lui reste à régler certains détails avant de pouvoir dévoiler son projet.

Publicité

Défiler pour continuer

«Les entrepreneurs sont prêts à nous aider. La Ville d’Amos aussi. Nous tiendrons des activités de financement. C’est important pour nos ados qui sont là en ce moment, mais aussi pour ceux qui s’en viennent. On veut quelque chose qui sera là encore plusieurs années», a souligné Monique Dessureault.

Local temporaire recherché

La Maison des jeunes est actuellement installée dans les anciens locaux du Mouvement de la relève d’Amos-région, sur la 1re Rue Est. Elle devra toutefois se relocaliser de façon temporaire à compter de la fin de son bail, le 1er août, jusqu’au moment où elle intégrera ses nouveaux locaux.

«Notre nouvelle maison ne sera pas prête à temps. On pense pouvoir l’intégrer vers le 1er octobre. C’est impensable de fermer la maison des jeunes durant la saison estivale. Il nous faut donc un local pour se réunir. Pas obligé d’être capable de tout reloger notre matériel, on peut l’entreposer», a précisé Kate Dessureault.

Renouer avec la rentabilité

L’incendie survenu en juillet 2018 a certes bouleversé la Maison des jeunes et ses adeptes, mais ses administrateurs sont parvenus à retomber rapidement sur leurs pieds. Ils ont trouvé un nouveau local temporaire et ont pu poursuivre leurs activités, grâce notamment au soutien de beaucoup de gens. Seul le voyage annuel a été converti en camping, ce qui a été fortement apprécié par les jeunes.

Sur le plan financier, la Maison des jeunes est parvenue à redresser ses finances après avoir réalisé un déficit de 6576 $ sur un budget de 76 466 $ au 31 mars 2018. Elle a réduit ses dépenses à 67 919 $ et terminé l’exercice 2018-2019 avec un surplus de 34 409 $. Il faut toutefois déduire de ce montant un premier versement des assurances de 30 823 $, qui a été affecté au projet de construction.

Il reste un excédent de 3586 $, qui vient s’ajouter aux surplus accumulés 2871 $ pour un total de 6457 $.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média