Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

05 juin 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Joshua Roy: plus à la portée des Foreurs que prévu ?

Joshua Roy - Chevaliers Lévis

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Joshua Roy a terminé premier pointeur cette saison dans le midget AAA.

HOCKEY JUNIOR - Considéré pendant une grosse partie de l’hiver comme le successeur d’Hendrix Lapierre en tant que prochain premier choix au total du repêchage de la LHJMQ, Joshua Roy semble maintenant avoir un peu plus de compétition et rien ne l’empêcherait de glisser au deuxième rang et atterrir chez les Foreurs de Val-d’Or.

Champion compteur de la Ligue midget AAA du Québec en 2018-2019 avec 88 points en 42 rencontres et élu joueur par excellence, l’attaquant natif de Saint-Georges-de-Beauce est classé comme meilleur espoir selon la Centrale de soutien au recrutement (CSR). 

Toutefois, une très solide deuxième moitié de saison de Justin Robidas et la possibilité que les Sea Dogs de Saint John décident d’y aller avec Peter Reynolds avec le premier choix au total font en sorte que le débat est plus vivant que jamais et risque de se régler uniquement la journée même de l’encan. 

D’ailleurs, le groupe HockeyProspect.com classe Roy deuxième derrière Robidas, attaquant des Cantonniers de Magog, dans son Guide du repêchage 2019. 

Publicité

Défiler pour continuer

«Dans le cas de Roy, ce n’est pas parce que son jeu a diminué. C’est juste que Robidas a vraiment élevé son jeu d’un cran à mesure que la saison avançait… ce n’est rien contre Roy. Je n’ai aucune idée de ce que les Sea Dogs vont faire, mais voir Joshua Roy au premier rang ne sera pas une grande surprise non plus», a affirmé le dépisteur en chef de HockeyProspect.com, Jérôme Bérubé. 

Bien entouré, mais talentueux 

Certaines mauvaises langues diront que Roy a profité du fait qu’il jouait avec une méga puissance, les Chevaliers de Lévis, pour accumuler un nombre impressionnant de points, mais ça ne l’empêche pas d’être un hockeyeur rempli de talent qui aura probablement un impact dès son entrée dans la LHJMQ, selon certains recruteurs. 

«C’est sûr qu’il n’aurait pas fait plus de 80 points s’il avait joué au Collège Notre-Dame, à Charles-Lemoyne ou à Amos, mais tu ne peux enlever le fait qu’il a connu une des meilleures saisons en termes de statistiques pour un joueur de 15 ans dans le midget AAA. C’est un joueur de talent qui est très intelligent avec un bon lancer», a analysé Bérubé. 

Un des aspects qui a marqué la saison de Roy est sa capacité à être dominant lorsque son équipe évoluait en avantage numérique. L’attaquant a compilé 17 de ses 38 buts (44,7%) et 23 de ses 88 points (26,1%) alors que les Chevaliers étaient en attaque massive. 

«Il a une bonne vision du jeu et rend ses coéquipiers meilleurs sur la glace. Il a été utilisé à l’aile gauche cette saison puisque Lévis avait une grosse profondeur au centre. Ça donne ces deux options à l’équipe qui va le repêcher», a ajouté le dépisteur. 

En revanche, son niveau de compétition semble être le point principal qui pourrait faire la différence entre lui et Justin Robidas. 

«Sur une échelle de 1 à 10, le niveau de compétition de Robidas serait un 10, ce qui n’est peut-être pas le cas de Roy. Personnellement, je mets beaucoup d’emphase sur cet aspect-là quand je projette un joueur», a déclaré le représentant de HockeyProspect.com 

Pas un Lafrenière 

Certains partisans et observateurs occasionnels n’ont pas eu peur de comparer le Beauceron au phénomène Alexis Lafrenière, qui avait lui aussi brûlé le midget AAA à 15 ans.  

Vrai que les statistiques au même âge se ressemblent (88 points contre 83 en faveur de Roy, qui a disputé six matchs de plus), mais les chiffres n’expliquent pas tout, selon Jérôme Bérubé. 

«Je ne crois pas que ce soit le même niveau de joueur. C’est plus proche d’un Hendrix Lapierre que d’un Alexis Lafrenière. Les points sont plaisants à regarder, mais ça ne veut rien dire», a-t-il exprimé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média