Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 juin 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

L’Îlot d’or inaugure son Pavillon Yvon-Boucher

“Pour permettre à nos aînés de rester à Senneterre”

Ilot d'or

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Jean-Maurice Matte, maire de Senneterre, Jean Grandmaison, résident et donateur majeur, Marie-France Boucher, épouse du regretté Yvon Boucher, André Lévesque, président de L’Îlot d’or, Serge Bouvier, du Groupe de ressources techniques, et Christian Riopel, de la MRC Vallée-de-l’Or, ont procédé à la traditionnelle coupure du ruban à l’inauguration du Pavillon Yvon-Boucher.

Grande journée pour les artisans, les dirigeants et les résidents de L’Îlot d’or, jeudi dernier à Senneterre.

Quatre ans après les premières démarches et un an et demi après le début des travaux, on procédait à l’inauguration officielle du nouveau Pavillon Yvon-Boucher, une résidence pour personnes âgées autonomes et en perte d’autonomie bâtie grâce à des investissements totalisant autour de 3,5 millions $.

«Une belle journée pour clore une grosse année!, a lancé André Lévesque, président de l’OBNL L’Îlot d’or, qui gère la Résidence Desjardins (construite en 2007-2008) et le Pavillon Yvon-Boucher.

«Nous devons remercier nos commanditaires pour leur grande générosité, ce qui nous a permis d’amasser les fonds nécessaires, ainsi que l’importante et déterminante contribution de la Ville de Senneterre, qui a investi 215 000 $ dans le projet en plus de prolonger la rue Joseph-Gagné et d’amener les infrastructures au bâtiment», a signalé M. Lévesque.

Doté de 32 unités de logement, le nouveau Pavillon Yvon-Boucher, attenant à la Résidence Desjardins, vient répondre à un grand besoin pour la communauté de Senneterre. «Ça donne à nos aînés une opportunité de rester à Senneterre», a fait remarquer André Lévesque.

De l’expansion

L’Îlot d’or aura pris beaucoup d’expansion depuis sa création, il y a une quarantaine d’années.

«Au départ, ce n’était qu’une dizaine de chambres, a raconté M. Lévesque, alors qu’aujourd’hui, c’est devenu une entreprise d’économie sociale qui maintient 22 emplois à Senneterre pour assurer les services dans les deux immeubles, dont la construction a représenté 6 millions $ en investissements. Mine de rien, L’Îlot d’or gère un budget annuel de 1,5 million $, de l’argent dépensé dans la communauté», a-t-il précisé.

Le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte, n’a pas manqué de souligner que la Ville aura investi au fil des ans quelque 800 000 $ au total dans les deux projets (Résidence Desjardins et Pavillon Yvon-Boucher).

«Nous sommes très fiers de supporter ce milieu de vie à proximité des services de santé et de loisirs pour les personnes âgées, qui ont fait grandir Senneterre, a indiqué M. Matte. C’était un besoin exprimé de longue date; il faut féliciter André (Lévesque) et son extraordinaire conseil d’administration, des gens très dévoués», a-t-il louangé.

Hommage à un bâtisseur

Pour André Lévesque et le maire Matte, il allait de soi de donner le nom d’Yvon Boucher au nouveau pavillon, question de rendre hommage à l’ancien directeur général de la Ville de Senneterre, décédé il y a quelques années.

«Yvon a été un acteur prédominant dans la réalisation des projets de logement. Les dossiers de l’hébergement ont toujours dans le haut de sa liste de priorités», a signifié Jean-Maurice Matte.

«À la fin des années 1990, a repris M. Lévesque, la situation financière (de L’Îlot d’or) était mauvaise. La Ville a alors bien répondu à l’appel à l’aide du c.a. avec l’intervention d’Yvon, du maire Lafontaine et de Monique Landry. Yvon a travaillé très fort pour redresser la situation et permettre à L’Îlot d’or de poursuivre sa mission. C’est grâce à lui si nous avons pu réaliser le projet de la Résidence Desjardins en 2007», a-t-il fait valoir.

Monsieur Boucher serait sûrement bien fier de voir le bâtiment qui porte son nom aujourd’hui.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média