Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

11 juin 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Daoust: «On est en confiance avec ce qu’on a en place»

Pascal Daoust - Foreurs de Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

En plus d’être de retour chez les Foreurs, Pascal Daoust ne dérogera pas de son plan pour bâtir une équipe championne.

HOCKEY JUNIOR - Si les Foreurs n’ont jamais caché qu’ils comptaient construire une équipe championne avec le repêchage, ces derniers n’ont aucune intention de changer leur fusil d’épaule alors qu’aucune transaction n’a été faite durant la fin de semaine pour amener un joueur établi dans l’alignement.

L’équipe se plaît avec la quantité de valeurs qu’elle a sous la main et estime que le camp d’entraînement sera le théâtre de belles batailles à l’interne pour se faire une place sur l’échiquier de Pascal Rhéaume.

Avec la position et le noyau qu’il a en place présentement, Pascal Daoust juge que le timing pour prendre ce genre de décisions n’est pas encore à point.

«On l’a vu, il n’y a pas eu un million de transactions. De mon côté, on reste avec le plan parce que dilapider des valeurs en quantité, ça fait en sorte qu’un joueur qu’on voudrait va coûter le triple ou le quadruple du prix», a-t-il lancé quelques minutes après le repêchage 2019.

En plus de la question des 19 ans, la profondeur sur la ligne de centre pourrait être un dossier qui devra être à surveiller. Avec la fin de la carrière junior de Julien Tessier qui était le premier centre de l’équipe, Jacob Gaucher est pressenti pour le remplacer, mais le reste demeure un point d’interrogation.

Or, il n’est pas impossible de voir Justin Robidas se faire offrir une chance à cette position et peut-être acquérir un temps de glace des plus respectable pour un athlète de son âge, un peu à l’image de Hendrix Lapierre et de Théo Rochette l’an dernier avec les Saguenéens de Chicoutimi.

«C’est ce qu’il va viser connaissant son niveau de compétition. On va l’accueillir avec tout le talent, le caractère et le leadership qu’il a. Il sera greffé à un noyau à maturité et de qualité. Quand on arrivera à l’histoire de la position et si on ne fait pas de changement d’ici le début de la saison, il y a des gens capables d’user un peu de créativité et de prendre des nouvelles dispositions», a déclaré le directeur général.

Nouveau contrat pour Daoust

Ayant vu son contrat se terminer au terme de la saison 2018-2019, Pascal Daoust a finalisé une renégociation de contrat «à long terme» qui lui permettra de revenir en poste pour plusieurs campagnes et ainsi terminer le cycle qu’il a construit depuis son arrivée en 2017. «Quand on commence quelque chose, on veut le voir grandir. Ça faisait assurément partie des éléments. Je crois au cycle et à une continuité et c’est ce que je souhaite mettre en place», a mentionné le DG.

«Il y a beaucoup d’éléments lorsqu’on veut construire une équipe qui aspire aux grands honneurs et la stabilité dans un personnel de qualité est importante», a commenté le président, Dany Marchand.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média