Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

12 juin 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Marche de l’espoir: le périple de Steve Jobidon continue

Steve Jobidon

©Gracieuseté

Steve Jobidon et son chien, nommé Big, traversent ensemble la province du Québec pour amasser des fonds pour la sclérose en plaques.

La Marche de l’espoir du Valdorien Steve Jobidon pour la sclérose en plaques a attiré l’attention des médias de presque toutes les villes qu’il a parcourues depuis son départ à Percé, le 20 mai dernier. Le périple se poursuit alors que le marcheur se trouvait à l’Île Verte le 12 juin dernier.

Steve Jobidon et son compagnon canin Big en auront vu de toutes les couleurs depuis le début de leur grand voyage à pied (et à quatre pattes!). 

À Amqui, le chariot qui transporte notamment la tente et les équipements de Steve Jobidon a rendu l’âme. Ensuite, le 4 juin, le Valdorien et son chien ont dormi dehors alors que la température était de -4 degrés. 

«On dépend de Dame Nature, admet Steve Jobidon. Nous avons dû nous arrêter une journée où la pluie était vraiment trop abondante. Aujourd’hui (12 juin), le soleil est vraiment fort, donc on s’est arrêtés à l’Île Verte plutôt qu’à Rivière-du-Loup.» 

Publicité

Défiler pour continuer

Malgré ses péripéties, le marcheur garde une attitude positive et une bonne humeur presque à toute épreuve. 

Sa force? Le soutien des citoyens de partout au Québec qui l’appuient tout au long de son périple. 

«On nous a accueillis pour souper ou pour dormir, raconte Steve Jobidon. Nous sommes très bien reçus lorsqu’on nous invite quelque part. Les gens sont très généreux avec Big et moi. Lorsque mon chariot a brisé, c’est un couple qui a fait de la route de Matane jusqu’à Amqui pour m’en apporter un neuf.» 

De plus, plusieurs personnes se sont jointes à lui pour marcher quelques kilomètres. 

«Une dame de 70 ans a marché 10 kilomètres avec moi, souligne M. Jobidon. C’est fou quand même! Ses deux filles sont touchées par la sclérose en plaques, alors elle a voulu participer à sa façon à ma marche.» 

«J’ai eu plusieurs discussions et témoignages tout au long du voyage, ajoute-t-il. On se rend compte que la maladie ne nous touche pas tous de la même façon, mais qu’on se sent presque tous impliqués.» 

Levée de fonds 

Depuis son départ, le Valdorien invite les Québécois à envoyer des dons à la Société canadienne de la sclérose en plaques. 

Au moment d’écrire ces lignes, sa levée de fonds avait permis d’amasser 3205 $. 

«Je n’ai pas d’objectifs par rapport à ça, assure Steve Jobidon. Je suis reconnaissant que les gens donnent autant, mais je ne veux pas me mettre de pression là-dessus pour ne pas être déçu. J’espère quand même que la population va continuer de donner.» 

Pour suivre la progression de Steve Jobidon et son chien Big, rendez-vous au https://www.facebook.com/marchedelespoirvv/

Steve Jobidon estime qu’il sera de retour à Val-d’Or à la mi-juillet. 

Commentaires

12 juin 2019

Floyd Double B

À valdore j espere on v etre nombreyx a l accueillir

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média