Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

14 juin 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Nicolas Roy conclut une 2e saison de rêve à Charlotte

Nicolas Roy - Checkers de Charlotte

©gracieuseté - Checkers de Charlotte

Nicolas Roy faisant face à Daniel Carr des Wolves de Chicago lors d’une mise en jeu.

HOCKEY - Avec un premier championnat remporté au niveau professionnel, l’Amossois Nicolas Roy a bouclé la boucle à une année déjà charnière pour son chemin vers les rangs de la Ligue nationale de hockey et une possible place dans l’alignement des Hurricanes de la Caroline.

Maintenant plus expérimenté et adapté à la vitesse de jeu de la Ligue américaine, l’ancien premier choix au total de la LHJMQ en 2013 est devenu un des hommes de confiance de l’entraîneur des Checkers, Mike Vellucci. 

Auteur de 17 filets et 36 points en 69 parties en 2018-2019, l’Abitibien est passé au prochain niveau quand est venu les éliminatoires en produisant 15 points en 19 duels pour aider les Checkers de Charlotte à remporter la première Coupe Calder de leur histoire. 

Même si elle a terminé au premier rang du classement général et était la grande favorite pour remporter les grands honneurs, l’équipe a dû faire la part des choses en battant notamment les champions en titre, les Marlies de Toronto en demi-finale avant de se frotter aux champions de l’Ouest, les Wolves de Chicago. 

«Je trouve ça encore incroyable. On a rêvé à cela et on y a cru toute l’année. Gagner un championnat, c’est toujours gros et le faire avec cette équipe est vraiment extraordinaire», a exprimé l’ancien des Forestiers d’Amos. 

Ce dernier croit que son apport sur la glace ne se limitait pas à juste amasser des points sur la feuille de statistiques. 

«J’étais dans toutes les situations importantes, notamment sur les mises en jeu. Quand on gagnait par un but en fin de rencontre, j’étais souvent sur la glace. Oui, je jouais en avantage numérique, mais également à court d’un homme, donc j’ai pu avoir plusieurs rôles afin d’aider l’équipe», a-t-il expliqué. 

Près du but 

Avec maintenant deux hivers derrière la cravate chez les pros, Roy estime qu’il n’en manque pas beaucoup avant de devenir un régulier chez les Bunch of Jerks. Ayant pu jouer six parties avec le grand club cette saison, celui-ci vise un poste dès la saison prochaine. 

«Mon entraînement va m’aider à me rendre dans la Ligue nationale. On a vu pendant la Coupe Calder que le jeu était pas mal plus élevé comparativement à la saison régulière. Le jeu et la vitesse d’exécution se rapprochaient de la LNH, donc je constate que je ne suis pas loin de là», a analysé le grand joueur de centre de 22 ans. 

De plus, avec les performances des Hurricanes au courant de la saison 2018-2019, l’ancien capitaine des Saguenéens de Chicoutimi est plus motivé que jamais à atteindre ses objectifs. 

«L’équipe est vraiment jeune et va juste aller vers l’avant. On a eu une belle association entre les Hurricanes et les Checkers cette année et c’est encourageant de voir cela», a affirmé l’Abitibien. 

Un engouement palpable 

Étant dans le giron des Hurricanes, Roy a été un témoin privilégié de la ferveur qui a pris d’assaut l’organisation avec les «Storm Surge», ces fameuses célébrations lors des victoires à domicile, et la hausse spectaculaire des assistances au PNC Arena. 

«Je pense que le hockey en Caroline du Nord a connu une année exceptionnelle. On a vu la tendance avec les deux équipes. Les assistances étaient vraiment différentes comparativement aux autres années et c’était pareil pour les Checkers. C’était le fun de voir aller les Hurricanes, surtout que l'on connait les joueurs», analyse Roy. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média